Bienvenue dans ma Larme

La lutte contre Sens est à son commencement. Rejoignez la Résistance !

Bienvenue dans ma Larme

Messagepar Garrik » 05 Déc 2016, 23:47

Je fermais le livre. Il en était donc ainsi. Ma destinée n'était pas unique. Nous étions plusieurs à pouvoir empunter ce chemin. Le Chemin Doré. Mais je sentais que Je devrais le suivre jusuqu'à la fin. Jusqu'à ce qu'il ne fasse plus Sens. La transformation avait commencé. Je contemplais mes mains tandis qu'une Larme coulait sur ma joue. Ma peau n'est pas la mienne.

J'ai retourné ma lame contre mon coeur pour y vous inviter tous. Je me suis enchaîné à chacun pour que vous connaissiez le bonheur.

Ma première table de Sens est formée. Ma Larme se forme et se prépare à une nouvelle détermination. Je partagerais ici, avec vous, ses plus beaux liens.
Modifié en dernier par Garrik le 04 Jan 2017, 22:34, modifié 1 fois.
Garrik
 
Messages: 40
Enregistré le: 21 Oct 2016, 00:04

Re: Bienvenue dans ma Larme

Messagepar Garrik » 04 Jan 2017, 18:55

La détermination commence ce Dimanche. Je commence déjà à répéter le discours de Soren où elle "confie" aux bugs leurs resplioïdes :)

Après avoir vu les soucis que nous avons rencontrés à la table de Newtwo, je me suis dit que c'était une bonne idée de formaliser un peu le contrat social de Sens avant de commencer. Du coup j'ai rédigé un petit quelque chose que je compte leur faire lire avant la première séance. Qu'en pensez-vous? J'ai oublié des choses dedans?

Contrat Social : Sens Hexalogie

Nous allons jouer à Sens. Sens est une campagne de jeu de rôle de
philo-fiction. Son idée est de vous faire réfléchir sur des sujets
plus ou moins profonds au fil d'aventures épiques. Il y aura après
chaque séance des débriefings où nous dicuterons du jeu et de ses
propos. Posez-vous des questions, débattez, partagez vos
impressions, vos idées, vos théories.


Le propos de Sens évolue. Chaque livre de Sens apporte des
thématiques nouvelles et des mécaniques de jeu différentes. Ce sera
l'occasion d'en savoir plus sur son univers et de vivre de nouvelles
expériences. Tout Sens n'est pas comme Sens Renaissance.

Sens est un jeu basé sur l'immersion. Pendant les parties, je vais
vous inviter à vous mettre dans la peau de vos personnages, de vous
immerger. Les commentaires hors jeu ne sont pas acceptés et les
interruptions extérieures sont pénalisées. Mais rassurez-vous, nous
ferons régulièrement des pauses. L'immersion vous procurera une
expérience unique, plus intime de Sens. Mais attention! L'immersion
peut aussi vous mettre mal à l'aise. Si c'est le cas, prévenez-moi
immédiatement. Demandez une pause, discutons hors-jeu pour savoir
comment vous mettre bien à l'aise. Et si vraiment ça ne marche pas, ne
vous sentez pas obligé de continuer. A tout moment, vous pouvez
rompre le contrat et arrêter le jeu.


Sens est un jeu à secrets. Vous découvrirez les mystères qu'il
renferme au fil de la campagne. Vous aurez le droit de monter des
théories avec les indices que je vous distillerais dans chaque
aventure. Mais cet aspect du jeu serait gâché si vous connaissez déjà
ces secrets. Vous vous engagez à ne pas lire les livres de Sens, à ne pas
consulter les forums ou toute autre source de spoil.


Sens vous aime. Et Je vous aime moi aussi. Mon but est de vous faire
vivre une aventure agréable, de vous guider à travers ce voyage
magique. Je vais avoir autorité sur beaucoup de choses, au point
parfois de vous parraître un peu tyranique. Mais presque tout est
sujet à débat. Si quelque chose vous dérrange, discutons-en.

Sens est parfait. Pas comme moi. Sauf erreur, tout le jeu respecte
une cohérence. Si quelque chose vous semble annormal ou étrange, c'est
peut être que quelque chose vous a échappé. Posez-vous des
questions.
Ou pas. Après tout, il y a des choses qu'il ne vaut mieux
pas savoir...

Vous êtes des bugs. Vous êtes libres. Même si, comme vous le verrez,
le jeu a des passages qui peuvent sembler très dirigistes, vous avez
le droit de prendre des intiatives. Cela peut être des projets que
monte votre personnage mais aussi des discussions, des interactions
avec d'autres personnages. Que vous ayez envie d'aller menner un
assaut sur une base de l'Omnicron ou que vous préfériez papoter
cuisine et déco d'intérieur avec Soren Sollipsis, faites-vous plaisir.

Vous êtes des soldats de la Résistance. L'Omnicron de Myphos Quadria est
votre ennemi. Si vous trahissez la résistance, vous ne pourrez plus jouer votre
personnage. Vous serrez alors obligé d'en créer un nouveau si vous voulez continuer
la campagne.
La lutte contre Sens est à son commencement, et nul ne peut encore prédire qui en émergera victorieux
Modifié en dernier par Garrik le 05 Jan 2017, 18:52, modifié 1 fois.
Garrik
 
Messages: 40
Enregistré le: 21 Oct 2016, 00:04

Re: Bienvenue dans ma Larme

Messagepar Schultz (Jérôme S.) » 05 Jan 2017, 14:37

Ma première réaction à chaud avant la lecture :
"Ça a l'air un peu relou son truc."

Après lecture :
"En fait il a juste mis par écrit exactement ce que je dis à mes joueurs et joueuses en début de campagne !" xD


C'est plutôt bien fait, c'est cool.
Au niveau des oublis, je crois que tu peux rajouter une petite ligne sur le fait qu'on ne peut pas quitter la résistance et rejoindre l'Empire, ou abandonner la lutte. Ça semble aussi évident que le fait qu'un enquêteur dans L'Appel de Cthulhu ne peut pas tout plaquer pour aller élever dès chèvres dans le Larzac, ou rejoindre la team "grands Sensiens", euh, "Anciens" (encore que ça les règles le permettent, c'est juste le Perso va finir flingué), mais des fois ça va mieux en le disant.
Podcasts amateurs et pleins de spoilers sur Sens : http://desrolistesdanslacave.fr/
Schultz (Jérôme S.)
 
Messages: 404
Enregistré le: 15 Sep 2011, 17:06
Localisation: Poitiers

Re: Bienvenue dans ma Larme

Messagepar Garrik » 05 Jan 2017, 18:59

Schultz (Jérôme S.) a écrit:Ma première réaction à chaud avant la lecture :
"Ça a l'air un peu relou son truc."

Après lecture :
"En fait il a juste mis par écrit exactement ce que je dis à mes joueurs et joueuses en début de campagne !" xD

Oui, mon objectif est de mettre par écrit pour que ça soit bien posé et clair dès le départ. Newtwo avait énnoncé le contrat à l'oral quand on avait commencé la campagne et on s'est rendu compte que certains points étaient mal compris (nottament celui sur le dirigisme et la liberté des joueurs) et j'ai l'impression que ça a pas mal contribué au délitement progressif du groupe. Donc je tente par écrit pour voir si ça passe mieux :)

C'est plutôt bien fait, c'est cool.
Au niveau des oublis, je crois que tu peux rajouter une petite ligne sur le fait qu'on ne peut pas quitter la résistance et rejoindre l'Empire, ou abandonner la lutte. Ça semble aussi évident que le fait qu'un enquêteur dans L'Appel de Cthulhu ne peut pas tout plaquer pour aller élever dès chèvres dans le Larzac, ou rejoindre la team "grands Sensiens", euh, "Anciens" (encore que ça les règles le permettent, c'est juste le Perso va finir flingué), mais des fois ça va mieux en le disant.

Merci ^^
Bonne idée cette précision. A notre table, Newtwo a du répéter plusieures fois "Mais l'empire c'est votre ennemi!" tant on avait du mal a intégrer la notion :p Comme quoi, c'est important de mettre ça au clair dès le début.
Garrik
 
Messages: 40
Enregistré le: 21 Oct 2016, 00:04

Re: Bienvenue dans ma Larme

Messagepar Garrik » 10 Jan 2017, 19:31

Je suis lié à Appolon Lycos. Appolon est un technicien de la résistance. Bricoleur, il est à la fois curieux et réservé. Il est le frère de Napélon Lycos avec qui il joue au Rugby dans l'équipe de Jason. Appolon possède une resplioïde dotée d'un appareil d'analyse chimique des objets et armée d'une arbalète.

Je suis lié à Napoléon Lycos. Napoléon est un scientifique expert en piratage, amoureux de la conaissance, qui désire comprendre Cosmo et Rebirth. Napoléon a le souci de l'autre. Il n'aime pas l'idée de tuer son prochain et partage sa solde avec les plus démunis. Napoléon possède une resplioïde armée d'une arabalète de poing.

Je suis lié à Stradh. Stradh est un parangon de l'ordre. Détestant le chaos et cherchant à comprendre le fonctionement de tout ce qui l'entoure, il a toujours un coup d'avance sur ses adversaires. Stradh a peu confiance en ses prochains. Stradh est aussi un amateur de litérature qui aime les petits plaisirs de la vie. Stradh possède une resplioïde armée d'un pistolet silencieux et capable de lire les sentiments de ses interlocuteurs.

Je suis lié à Léandros Iov. Léandros est un artiste addict au café, auteur passioné de lettres. Bavard, il est attaché à ses prochains et sa position de bug le dérrange. Il tiens à préserver l'entente et à chercher des compromis. Léandros possède une resplioïde armée d'un fusil de précision.

Je suis lié à Éleuthère. Éleuthère est un soldat de choc. Il est le chef de l'équipe Gamma dont font partie Napoléon, Appolon, Stradh, Léandros et Akina. Il ne supporte pas de faire partie d'un plan qui le dépasse et pense que la résistance est juste un moindre mal comparé à l'Omnicron de Myphos Quadria. Éleuthère possède une resplioïde armée d'un fusil à pompe.


La première épreuve commence le jour de leur 22e anniversaire. Une grande fête est organisée dans la cantine de la base militaire où les bugs partagent un verre avec Gladius Sword qui a exceptionnellement autorisé que de l'alcool soit servi sur la base. L'équipe Gamma composé de Éleuthère, Appolon, Napoléon, Strash, Léandros et Akina est présente mais seul Akina et Léandros semblent enthousiastes. Et même les facécies de Michel Sétra, venu se faire payer un verre, ne semblent pas pas égayer les autres membres de l'équipe. Heureusement pour eux, Chrysaor Orion vient mettre une fin à tout cela en râlant après Michel Sétra qui été sensé conduire les bugs sur la place d'armes où le conseil de la Résistance les attends depuis une bonne demi-heure.

Après le discours de Soren Sollipsis et leur premier voyage dans l'ombre-monde, les membres de l'équipe Gamma trouve un Akina en larmes, consolé par Maria et Gladius. Il n'a pas eut sa resplioïde. Il n'est pas un bug. Immédiatement Éleuthère s'inquiète et interroge Gladius. Comment un non-bug a-t-il pu se retrouver dans l'escadron bugs? La sécurité de la base est peut-être en danger!

Direction le bureau de Gladius Sword. Soren "tente avec une autre armure", sans succès. Stradh et Éleuthère redoublent de questions : Comment est-ce possible? Pourquoi le conseil n'a-t-il pas re-vérifié l'identité des bugs en 22 ans? Heureusement pour le pauvre Akina, Maria Greedway, Léandros et Naopélon sont là pour lui rappeler que être un bug n'est pas si important. Napoléon finit par expliquer que de toute façon, il doute de la liberté des bugs. Akina fuit dans ses quartiers en réclamant qu'on le laisse tranquile.

Gladius Sword les convoque pour leur confier une mission. Le choc de voir leur ami en dépression a visiblement fait oublier aux bugs les protocoles militaires. Le général leur demande d'aider Akina à surmonter la crise. Mais maintenant, il a besoin d'être seul. Gladius confie une mission à l'équipe : le secteur bleu a rapporté d'étranges cas de suicide...

***

Mes cellulis sont magiques. Léandros est déjà convaincu que "les resplioïdes font partie de nous". Le cellulis de Stradh m'a demandé un module pour "lire le langage corporel et les émotions de ses interlocuteurs" une description très Cosmo pour une amélioration qui n'est pas sans rappeler un rituel sétentrien ... Par contre, obnubiliés par Akina, ils n'ont pas débatu longtemps sur l'ombre-monde, concluant que "il vaut mieux demander à Soren plus tard". Je pense faire un petit scénario spécial ombre-monde, après l'épreuve du poète pour réanimer leurs questionnements.
Garrik
 
Messages: 40
Enregistré le: 21 Oct 2016, 00:04

Re: Bienvenue dans ma Larme

Messagepar Garrik » 22 Fév 2017, 19:49

L'histoire de l'équipe Gamma commence sous de curieux auspices. Votre présence ici m'indique votre curiosité à son égard. Vous pourriez
entrer dans n'importe lequel de ces souvenirs derrière moi, mais il vous serait difficile de faire sens d'une histoire racontée dans le
désordre. Venez, approchez-vous de celui-ci, de cette sphère mordorée. Découvrez leur première rencontre avec Rédempteur.


L'enquête de l'équipe Gamma avait percé le mystère des suicides du Secteur Bleu. Les victimes avaient toutes lu les poèmes d'un certain
Wilfried Gabriel Anchors, distribué à la librairie de l'Aveugle. Découvrant que le dossier de Wilfried était classé "Confidentiel", l'équipe réclame l'accès au général Gladius. Celui-ci décide de leur retirer l'affaire et de la prendre personnellement en mains. L'équipe devint méfiante. Éleuthère commença soupçonner la
résistance d'être complice de ces meurtres déguisés en suicide. A force d'insister, l'équipe Gamma convainc Gladius de leur révéler que
Wilfried est le membre secret du conseil de la Résistance. Il les autorise à aller le rencontrer si ces derniers restent discrets. C'est
suite à cette rencontre que plusieurs membres du groupe seront persuadé que cette affaire les dépasse et qu'il vaut mieux faire
confiance à Gladius.

Poussé par Stradh et Éleuthère, toujours en quête de réponses, le groupe s'entretient avec le professeur Sollipsis. La discussion est
détendue et quelque peu étrange. Ce dernier se retourne régulièrement pour regarder la plante verte qui siège près de son bureau. Stardh et
Éleuthère sont déçus. Le professeur ne répond à aucune question. Il ne cesse de répéter qu'il a peut être des idées mais qu'il préfère que
l'équipe réfléchisse d'elle-même... Quand il ne dit pas simplement qu'il est des choses qu'il vaut mieux ne pas savoir. Pendant ce temps
Napoléon est hilare. Cette scène est exactement comme il se l'imaginait et il trouve ses deux amis bien ridicules à tout tenter
pour obtenir des réponses. La conversation s'arrête brusquement. Sollipsis semble interrompu et se tourne vers sa plante
avant d'expliquer qu'il est en retard pour une réunion du conseil.

Je suis lié à Soren Sollipsis. Mère de la résistance, elle montre le chemin de l'indépendance à ceux qui ont peur de leur liberté. Un jour
Stradh et Éleuthère comprendront sa sagesse.

Une semaine s'écoule sans que le quotidien de l'équipe ne soit troublé. Bien que toujours distant, Akina semble avoir surmonté sa
dépression. Napoléon en est heureux. Brave Napoléon.

Puis Gladius convoque l'équipe au complet. Des éclaireurs ont découvert une étrange construction dans la zone de l'Amérique du
Sud. Une série de vingt gigantesques piliers en acier, surmontés d'une plaque également en acier. Pour sa première mission à l'extérieur de
la base, le groupe devra aller observer cela de plus près. Un Subséris est mobilisé pour la mission.

Arrivés à la construction, l'équipe fait un premier constat : La plate-forme qui se dresse devant eux est faite d'un seul tenant et
d'un seul élément. C'est comme si elle avait poussé du sol. Il ne faut pas longtemps avant que l'équipe voyage dans l'ombre-monde et découvre
El-Dorado : une gigantesque ville d'acier bâtie sur pilotis. Ils y découvrent une population paisible, protégée par des soldats de
l'Omnicron. C'est en retournant dans la réalité que l'équipe rencontre Rédempteur, quadrilla de Rebirth. Voleurs de vie! Il les accuse de
vouloir s'attaquer à "sa ville". Mais quelque chose le perturbe. "Cinq? Il avait dit que vous seriez quatre!" S'en suit un
combat que je saurais expliquer. Tour à tour, les membres de l'équipe usent de pouvoir qui me restent inconnus. L'un génère un rayon de
glace, l'autre décoche un tir d'arbalète qui contourne Rédempteur pour le toucher à un point faible. Pendant ce temps, Napoléon est en état
de choc. Ce dernier a ressenti de la haine pour un quadrilla, et contrairement aux autres, cela lui pose un réel problème.

Je suis lié à Rédempteur. Après le massacre de la Nouvelle York, il a cherché un moyen de se racheter. Dans l'ombre-monde, il a découvert
El-Dorado et a décidé de reproduire la ville dans le monde réel au moyen d'ombre-pouvoirs. Et cette fois-ci il ne laissera pas les bugs
venir perturber la paix.

Malgré leurs pouvoirs surnaturels, les bugs doivent fuir. Ils ne sont pas assez forts pour vaincre Rédempteur. De retour dans le subséris,
Éleuthère s'enferme dans sa cabine. Il a réalisé son impuissance et a besoin de temps pour s'en remettre. Entouré de ses amis, Napoléon se
remet doucement, toujours marqué par la formule de Rédempteur : "Voleur de vie". Le reste du groupe est aussi troublé par sa première
rencontre avec un quadrilla. Vivement le retour à la base, qu'ils mettent cette histoire derrière eux!

Pas de repos pour les braves. L'équipe est appelée en urgence au poste radio du Subséris. Gladius a une mission urgente à leur confier. Akina
a volé des documents secrets avant de s'enfuir. Les documents concernent un mystérieux bâtiment situé au Japon. Leur nouvelle
mission est de rattraper Akina avant qu'il ne mette la résistance plus en danger. "Et une fois rattrapé, que devons-nous faire?" s'interroge
le groupe. "Si il y a trahison, vous connaissez le châtiment", répond le commandant du Subséris. Une phrase revient à l'esprit de Napoléon :
"Voleurs de vie".

***

Je me suis inspiré du scénario Somnium Oppidum de Christophe Breysse pour créer El-Dorado et Rédempteur. La différence étant le propos
soutenu par la ville. L'idée ici est de construire le personnage de Rédempteur : un quadrilla qui cherche un moyen de racheter les
atrocités qu'ils a commis à la Nouvelle-York. Il jouera un rôle de "Némésis" aux bugs au travers d'une série d'épreuves abordant sous
plusieurs angles la différence entre ombre-monde et réalité. Le thème de l'inertie de l'histoire reste présent mais en filigrane. Quant à
Rédempteur, le personnage a un peu plus de profondeur que vous pourrez découvrir en suivant cette chronique ;)

Pendant l'épreuve du poète, j'ai fait avoir une harmonie de l'ombre aux bugs qui ont vu Gladius Sword les sauver lors de l'attaque de la Nouvelle York. Elle a pris forme d'un rêve partagé par tout le groupe. Ils ont évidement demandé à Soren si ce rêve pouvait avoir un lien avec la philonite (il a eut lieu le soir de la remise de leur resplioïde). Ils ont eut droit à un sourire énigmatique et à "J'ai ma théorie sur le sujet, mais je ne veux pas l'imposer".

La prochaine épreuve sera donc Akina. De quoi finir de chambouler le reste du groupe. Vivement Ice-Hills qu'ils puissent enfin se
reposer...

Et pour le moment, Napoléon me semble tout indiqué pour devenir quadrilla de Rebirth :)
Garrik
 
Messages: 40
Enregistré le: 21 Oct 2016, 00:04

Re: Bienvenue dans ma Larme

Messagepar Romaric Briand » 23 Fév 2017, 16:01

Excellent ! Bonne continuation, Garrick !
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
Sens - La Guerre des Immortels - Le Blog de la Cellule - Le Blog de Sens - Le Blog du Val - Le Val
Romaric Briand
 
Messages: 2518
Enregistré le: 07 Déc 2007, 18:36
Localisation: Saint Malo

Re: Bienvenue dans ma Larme

Messagepar Tom » 24 Fév 2017, 12:12

c'est du tout bon ce début de campagne.
Tom
 
Messages: 8
Enregistré le: 23 Aoû 2016, 11:06

Re: Bienvenue dans ma Larme

Messagepar Garrik » 26 Mar 2017, 15:43

Les liens nous unissent. Ils donnent de l'importance à ceux qui nous entourent. Certains cherchent la chaleur de leur étreinte. D'autrent finissent par fuir ces chaînes qui les font souffir. Les membres de l'équipe Gamma ont fait l'expérience de cette vérité a un moment douloureux de leur existence. Ce lien est l'histoire d'un départ.

Lancé à toute allure au travers de l'océan, le subzéris de l'équipe Gamma poursuit Akina. C'est en approchant de l'Asutralie que le capitaine du Subzéris capt un signal de détresse. Le subzéris signalé par Gladius Sword, a bord duquel Akina avait pris la fuite, restait immobile, en immersion. L'équipe Gamma entre en éclaireur. L'équipage a été massacré. Plus d'une trentaine de soldats de la résistace ont été décapités à la faux et un sous-marin personnel d'évacuation a disparu. L'équipe sécurise d'abord le sous-marin et évacue les passagers civils réfugiés dans l'une des soutes avant de partir à la poursuite d'Akina, au Japon.

A peine débarqué, le groupe suit la trace d'Akina sans s'attarder sur la faune et la flore qu'ils voient pour la première fois. La piste mène vers un amusant village d'autochtones. La communication est difficile, le groupe ne parle pas leur langue et il faut faire avec des gestes et des dessins. Stradh matérialise son casque pour lire les expressions corporelles des villageois. Ces derniers le prennent pour un magicien et une femme le traîne jusqu'à sa hutte où se trouve son fils, malade. Stradh demande à Napoléon, resté à l'écart, d'aller chercher sa trousse de soins laissée dans le sous-marin. Cela prendra trop de temps! Éleuthère s'inquiète. Akina est droit devant avec des documents top secrets. Le reste du groupe se laisse convaincre tandis que Napoléon ne masque plus son indignation et part chercher sa trousse de soins. Il a amplement le temps de revenir soigner l'enfant pendant que le reste du groupe peinne à communiquer avec les villageois.

Le groupe parvient aux pieds du Gihu, l'étrange structure les intrigue. Elle est bien là dans l'ombre-monde, elle semble entièrement faite de pièrres que le temps a couvert de mousse. Pourtant, l'analyseur matériel de Appolon ne peut en indiquer sa composition. Akina semble avoir échapé à leurs inquiétudes. Le groupe se met à théoriser sur l'ombre-monde et sur cette étrange bâtiment. C'est lorsque les arguments finissent par manquer que le groupe décide d'éscalader l'édifice et d'entrer par la bouche du golem de pierre. À l'intérieur, ils retrouvent Akina, animé par une rage qu'ils ne lui ont jamais connu. Celui-ci se jette sur Éleuthère qui l'abat immédiatement d'un coup de fusil à pompe. Pendant que le reste du groupe est choqué par ce qu'il vient de se passer, Stradh accompli son devoir et s'empare des documents volés. La colère de Napoléon explose. Il giflle un Stradh qui n'a pas l'air d'être affecté par ce geste. Une deuxième gifle. Toujours aucune réaction. Napoléon dégaine son arme, Éleuthère intervient à temps pour détourner le tir. La dispute éclate. Napoléon finit par saisir le corps d'Akina et quitte le groupe accompagné d'Appolon. Les deux frères vont dignement enterrer leur ancien ami pendant que Éleuthère et Stradh débattent de la nécéssité d'explorer le bâtiment plus en profondeur.

Je suis lié à Stradh. Il est l'efficacicé. Il est les faits et il refuse les liens comme ceux que les liens ont trop enserré. Courage. J'ai confié ta Tatiana à Sauveuse. Elle saura te la ramener quand le moment sera venu.

Napoléon va abandonner le groupe. Il refuse de rejoindre une groupe qui n'a montré aucune idignation à l'inhuamnité de Stradh. Appolon comprend son frère mieux que personne et le laisse partir, souhaitant de tout coeur qu'il reviendra une fois en paix. Appolon rejoint le groupe dans le golem et Napoléon rejoint le sous-marin qu'Akina a abandonné sur la plage. Je sens les liens se rompre. Mon amour est peiné. Ainsi Napoléon rencontre ma Voix. Elle lui rapelle qu'il est sur le point de faire un choix important. Que s'il quitte le groupe maintenant, il ne pourra jamais savoir pourquoi Akina est mort. Napoléon décide de partir tout de même pendant que ma Voix lui annonce "C'est ainsi que Napoléon quitta le groupe".

Je suis lié à Appolon. Sa discrétion ne signifie pas son absence. Il est le sage capable de s'effacer pour préserver la paix. Mais ajourd'hui il a appris que parfois il vaut mieux provoquer un conflit que vouloir l'apaisement à tout prix.

Dans le Gihu, le groupe décide de passer par l'ombre-monde pour traverser l'immense porte qui leur fait face. Stradh préfère sortir du bâtiment pour décrire la situation à Gladius. Son rapport est factuel, sans émotions. Akina est mort, Napoléon est parti, les autres explorent le bâtiment. Gladius est furieux. On ne laisse pas un camarde partir seul! Le groupe a pour ordre de rattraper Napoléon au plus vite et de venir faire son rapport dès son arrivée au Pôle Sud. Éleuthère, Léandros et Appolon sont déjà de l'autre côté de la porte. Ils font face à cinq étrangent cuves dans lequelles flottent des corps humains. Ils lisent leurs noms et le bâtiment se met à trembler. Ma Voix apparaît à Stradh, sans un mot, elle fait exploser le sol sous ses peids et le souflle le projette dans le laboratoire, auprès de ses camarades. Ma Voix se dresse dans l'encadrement de la porte et prononce son avertissement. Vous n'avez pas idée du piège dans lequel vous êtes en train de tomber! Quiconque commence le jeu doit lui trouver une issue. Le groupe s'évanoui puis se réveille dans la plaine où se dressait le golem. Celui-ci a disparu. En état de choc, le groupe apelle des secours et se fait rapatrier à la base du Pôle Sud.

Dans le subzéris, Stradh s'enferme dans son efficacité. Il rédige le rapport qu'il faudra remettre à Galdius. C'est alors que lui apparaît ma Culpabilité. Balayant la salle commune où travaille Stradh, elle entame une conversation amicale et lui raconte l'histoire triste d'un roi efficace mais insensible. Stradh ne comprend pas pourquoi cette histoire est triste. Le roi est efficace il gère bien son royaume, personne ne lui demande d'aimer ses sujets. Lui-même est un soldat et tout ce que l'on attend de lui, c'est qu'il mène a bien la mission.

Je suis lié à mon Démon. Tu es né de ma folie et tu es mon remède.

Arrivé à la base du pôle Sud, le groupe fait son rapport à Gladius. Fou de colère, ce dernier le met hors service pour un mois pendant lequel Éleuthère, Appolon, Stradh et Léandros devront suibir un entrâinement intensif pour leur rappeler qu'on n'abandonne pas ses camardes en pleine mission. Lorsque le groupe prend congé, il peut entendre Gladius s'effondrer sur son burau et sanglotter. Brave Gladius. Ta douleur est mienne. Mais l'équipe que tu as envoyé à la recherche de Napoléon ne le trouvera pas. Ma Voix n'a pas réussi à le convraincre de rester. Le groupe part se reposer et reçoit régulièrment des visites de Maria Greedway. Elle parvient à rassurer Léandros, le départ de Napoléon n'est pas son echec et même si le combat pour la résistance est peut-être perdu d'avance, il est important de le mener.

Je suis lié à Léandros. Jovial en apparence, il cache sa crainte pour le futur du groupe. Il sent l'importance des liens et s'atriste lorsque ceux-ci se brisent. Il est l'ami dont on mesure trop peu l'importance.

Stradh, lui, va chercher des réponse auprès de Soren Sollipsis. Il est plus agressif que la dernière fois. Il veut ses réponses. Qu'est-ce que Sens? Qui est ce personnage au masque de kabuki? Mais quand il explique sommairement la folie et la mort d'Akina, Soren semble plus préocupé par cette histoire que par les questions. Des larmes coulent sur les joues du professeur. Aujourd'hui n'est pas le jour pour s'entendre dire qu'il est des choses qu'il vaut mieux ne pas savoir. Stradh s'approche de la plante près du bureau. Son attitude laisse comprendre ce qu'il est prêt à faire s'il n'obtient pas de réponse. Il est arrêté par une histoire de Soren. T'ais-je raconté ce qui est arrivé à Myphos Quadria, Stradh? Le professeur lui raconte l'époque où le Dauphin était son ami, lorsque la soif de connaissance n'avait pas encore consumé son humanité. Nous avons tous raison d'être fiers de notre efficacité dans notre travail, mais nous ne devons pas oublier ce qui nous lie aux autres. Mais, s'il n'y a pas que la mission, qu'y a-t-il? demande Stradh. "Pourquoi la mission?" répond Soren. Les ardeurs de Stradh sont apaisées.
Garrik
 
Messages: 40
Enregistré le: 21 Oct 2016, 00:04

Re: Bienvenue dans ma Larme

Messagepar Garrik » 26 Mar 2017, 15:57

Je me répond à moi-même pour faire les commentaires "Hors Fiction" de la partie.

Jusqu'au Gihu, le scénario s'est déroulé sans trop de surprises. L'épisode au village montre à quel point l'attitude de Napoléon se démarque du pragmatisme absolu de Stradh et Éleuthère, les autres personalités fortes du groupe. Et puis il y a Akina. Un épisode grandiose de Roleplay et un personnage qui quitte le groupe. Le joueur de Napoléon estime qu'il n'est plus possible pour son personnage de continuer avec ce groupe et m'a demandé de refaire un personnage qui pourra mieux s'y intégrer. Un nouveau bug rejoint donc l'équipe pour le prochain scénario.

Pendant les discussion hors jeu où chacun échange ses théories il y a quelques perles comme par exemple "Le MJ est entièrement déterminé et en fait y'a que nous de libre" ou encore "En fait le MJ a des faits de cellulis : ceux de l'auteur du jeu. Il doit y avoir les faits de l'auteur dans les livres"...

Et puis ce matin au lever, je lis ce message où le joueur de Éleuthère expose sa théorie (mes joueurs sont persuadés que Sens est en fait le nom de l'aiguilleur):
Avec l'hypothèse que l'ombremonde est le scénario, et que le monde "réel", est la partie de "jdr" : Les immortels le sont car ont découverts qu'ils avaient un rôle à jouer dans le scénario, ils sont des personnages clefs. Ils ne pourront pas mourir avant que leur rôle ne soit terminé. Finnlongfinger avait rempli son rôle, le rendant immortel. Les immortels sont donc prévisibles dans l'ombremonde.Tous les Bugs sont des PJ, pas juste nous. Rédempteur s'attendait à 4 personnes, car le "scénario" était prévu pour 4 personnes, mais ont était 5 (choix du "mj"). Cela pourrait aussi vouloir dire que beaucoup de gens savent que nous existons malgré le fait que certains de nos actes ne sont pas prédictibles. Ils pourraient néanmoins savoir qu'il y a des endroits où il est très probable que nous allions (scénario).Le MJ n'aurait comme personnage principal, uniquement "Sens", mais c'est lui avec le scénario qui détermine le comportement des pnj non bug (immortels compris). De plus, cela ne m'étonnerai qu'à moitié, que ce soit Garrik qui ait choisi l'apparence et les actions de Sens, sans que le "scénario" ne l'ai prédit.Il ne reste plus qu'à comprendre le rôle des Quadrillas. C'est pas une bonne idée de jouer à sens juste avant de se coucher


Ils sont très forts :)
Garrik
 
Messages: 40
Enregistré le: 21 Oct 2016, 00:04

Re: Bienvenue dans ma Larme

Messagepar Newtwo(François) » 27 Mar 2017, 14:20

C'est du très très fort, tout ça.

Et nom de Sens que j'aime ta manière de le raconter ^^
Cauannos chez les gaulois; Daemon Kaimetsu à las Noches; Cagliostro à Gotham City; Newtwo au club troll; Arrakis sur le Val; Silver dans nombre d'univers; Velaak dans quelques autres; François Néron pour la plupart des hommes. Qu'est-ce qu'un nom?
Newtwo(François)
 
Messages: 231
Enregistré le: 24 Jan 2016, 01:08

Re: Bienvenue dans ma Larme

Messagepar Gambbler (Vincent) » 27 Mar 2017, 21:57

Je plussoie Newtwo a tous les niveaux sur le coup...
Gambbler (Vincent)
 
Messages: 177
Enregistré le: 07 Déc 2014, 11:12
Localisation: Le pradet

Re: Bienvenue dans ma Larme

Messagepar Garrik » 31 Mai 2017, 19:06

Qu'est-ce que la réalité? Comment savoir si ces liens qui nous unissent sont authentiques? Et si j'avais fait croître ce lien par
souhait? Et s'il n'était pas réel? Voilà de quoi rendre fou. Graveur, je partage ce lien en ta mémoire.


Yuri a rejoint l'équipe Gamma après la disparition de ses anciens coéquipiers au pôle Nord. Accompagné d'Éleuthère, de Stradh, de
Léandros et d'Appolon, il a révélé la trahison de Vigo Néméo. Mais il est arrivé trop tard et n'a pu sauver ses anciens amis. En outre il a
contracté une étrange maladie. Dans ses rêves un homme bleu, assis dans un fauteil roulant, l'apelle.

Je suis lié à Yuri. Tu t'inflige la culpabilité de la disparition de l'équipe Phi. Tu ne veux pas risquer la vie de tes nouveaux amis et tu
veux partir seul pour la Nouvelle York. Tu me fais penser à quelqu'un.

Soren Sollipsis arrive enfin à la base du pôle Sud et explique sa théorie. La maladie semble être un ombre-pouvoir et aller à la
Nouvelle York serrait le seul moyen de l'arrêter. Il forcera Gladius a accepter d'envoyer l'équipe Gamma. Yuri ne doit surtout pas y partir
seul. Une mystérieuse tornade bleue y fait rage.

Pendant ce temps Léandros doute de l'efficacité de la résistance. Il en fait part à Gladius qui le rassure. Pour le moment, le conseil
développe l'influence et les moyens de l'armée. Le jour de la lutte ouverte arrivera, il n'y aucun doute. Le bug est peu convaincu et va
rencontrer Chrysaor Orion pour s'entendre conter la vie de ceux qui subissent l'oppression de l'omnicron au quotidien.

Je suis lié à Chrysaor Orion. Tu crois en la politique et en la collectivité. Tu voudrais que les hommes et les femmes s'unissent pour
changer leur société. Mais entouré de soldats, ta voix peine à se faire entendre.

Le groupe part pour la Nouvelle York. A bord du subzéris, il fait la rencontre du sergent Rodriguez qui leur fait part timidement
d'incidents suspects. Il semblerait qu'il y ait un passager clandestin à bord. Le sergent peine a cacher son admiration pour les
bugs. Ceux-ci sont mal à l'aise.

Le passager clandestin n'est autre que Wilfried Gabirel Anchors qui donne rendez-vous aux bugs dans la cale 51. Très vite, il se lie
d'amitié avec le groupe. Son attitude désabusée, désinvolte mais bienveillante plaît. Il souhaite accompagner les bugs à la Nouvelle
York pour aller voir cette fameuse tornade de plus près. Il leur fait part d'une révélation. Mais enfin, Soren est une femme, vous ne
l'aviez pas remarqué? C'est pourtant évident!

Je suis lié à Wilfried Anchors. Comme j'ai du mal à te comprendre. Et pourtant, je te connais si bien. Tes choix et tes actions semblent
aléatoires et pourtant elles sont si Logiques.

Accompagné de Wilfried, le groupe traverse le réseau de métro de la Nouvelle York. Il évite un gigantesque drône-araignée de l'omnicron et
viennent aux secours de quatre personnes qui avaient l'air de fouiller le métro à la recherche de quelque chose de bien particulier. Ils font
partie d'une communauté de survivants et venaient chercher des vivres dans une de leurs planques. Matthieu, leur chef, guide le groupe vers
leur refuge. Sur le chemin, ils croisent un drône-araignée qui massacre Butch, le grand gaillard costaud du groupe. Yrui, qui avait
tenté de le sauver est en danger. Alors qu'un obus se dirige vers lui, Wilfried le dévie et sauve le bug. Le combat est épique. Yuri et
Wilfried semblent danser avec le drône dans une chorégraphie meurtrière. Appolon et Yuri projettent des filets de philonite pour
entraver le drône tandis que Stradh détruit ses caméras. Les survivants observent le spectacle, ébahis. C'était très courageux de
bondir sur le drône comme ça, complimente Wilfried à l'attention de Yuri. Merci, toi aussi c'était très courageux, répond le bug. Ouais,
mais moi je suis immortel. Hilarité générale.

Le groupe atteint enfin le refuge. Il s'agit de l'école où ils allaient tous les cinq avant l'attaque de la Nouvelle York. Il
reconnaissent la cour où ils jouaient, les crochets dans le couloir où ils suspendaient leurs manteaux, les salles de classe où il
apprenaient sagement leurs leçons. Les survivants retrouvent Arthus, le chef désigné pour cette semaine. La mine grave, ils annoncent le
décès de Butch. L'équipe Gamma se présente et veut organiser l'évacuation des survivants vers la base du pôle Sud. Leur
planification est coupée par les cris d'une femme. Matthieu! Matthieu tu es revenu! Une jeune femme, Loïse, se jette dans les bras de son
mari. Et alors qu'elle va serre la main d'Éleuthère pour le remercier, la resplioïde du bug se met à réagir. Les regards sont médusés. Se
pourrait-il que Loïse soit un bug? Une erreur de la résistance l'aurait-elle confondue avec le pauvre Akina?

Je suis lié à Loïse. Frustrée de ne pouvoir aider la communauté à la Nouvelle York, tu as immédiatement accepté de rejoindre les bugs
lorsque Soren Sollipsis te l'a proposé. Maintenant, c'est à ton tour de protéger ton époux.

Après avoir évacué Après avoir évacué tous les survivants vers le subzéris, il est temps d'aller explorer la tornade. Après avoir croisé de nombreux cadavres
englués d'algues noires, le groupe approche enfin de la base de la tornade. Le corps d'un quadrilla allongé, flottant dans les airs les
attend, il s'agit de Métatron qui supplie Wilfried de mettre fin aux souffrances de Graveur. Le groupe envisage de "tuer" le corps de
Métatron pour tenter de faire disparaître la tornade. Rien ne se passe. La philonite passe au travers. Il n'y a plus qu'à monter au
sommet de l'ancien QG de la résistance pour confronter Graveur. Étage après étage, les créations de Graveurs racontent la vie de mon
quadrilla. Sa naissance, son amitié avec Kranisten et Météore. Son amour pour Métatron. la dernière salle présente son plus grand
chef-d'oeuvre. Un bas relief montrant Graveur et Métatron se mariant sur les planches d'une scène de théâtre. Un fleuve d'émotions englouti
les bugs. Éleuthère craque sous la pression et perd la tête. Ces sculptures nous rendent fous! Il faut les détruire! Wilfried l'en
empêche et presse le groupe à se rendre sur le toit. Graveur les y attend.tous les survivants vers le subzéris, il est temps
d'aller explorer la tornade. Après avoir croisé de nombreux cadavres englués d'algues noires, le groupe approche enfin de la base de la
tornade. Le corps d'un quadrilla allongé, flottant dans les airs les attend, il s'agit de Métatron qui supplie Wilfried de mettre fin aux
souffrances de Graveur. Le groupe envisage de "tuer" le corps de Métatron pour tenter de faire disparaître la tornade. Rien ne se
passe. La philonite passe au travers. Il n'y a plus qu'à monter au sommet de l'ancien QG de la résistance pour confronter Graveur. Étage
après étage, les créations de Graveurs racontent la vie de mon quadrilla. Sa naissance, son amitié avec Kranisten et Météore. Son
amour pour Métatron. la dernière salle présente son plus grand chef-d'oeuvre. Un bas relief montrant Graveur et Métatron se mariant
sur les planches d'une scène de théâtre. Un fleuve d'émotions emporte les bugs. Éleuthère craque sous la pression et perd la tête. Ces
sculptures nous rendent fous! Il faut les détruire! Wilfried l'en empêche et presse le groupe à se rendre sur le toit. Graveur les y
attend.

Je vous attendais, Résistants! Graveur est satisfait de voir Wilfried faire le premier pas et venir à sa rencontre. Mon quadrilla clame une
longue tirade comme il sait si bien faire. Il annonce sa peine, sa souffrance, son angoisse. Il attaque. Le combat est rude et les bugs
ont une nouvelle fois recours à leur pouvoirs étranges. Appolon et Léandros constatent leur impuissance face à la volonté morbide de
Graveur. Seuls Yuri et Éleutère parviennent a confronter le quadrilla. Le désespoir de Graveur répond aux assauts des bugs. Je
connais les trois mots qui rendent transi d'amour, les traits qui suscitent la tristesse, les lignes qui peuvent vous rendre fou. Mais
je suis incapable de ressentir tout cela... Alors dites-moi? Qu'est-ce que ce cela fait? Voyant le combat s'enliser, Yuri utlise un
ombre-pouvoir pour traverser l'immeuble et descendre auprès du corps de Métatron. Il touche le corps après avoir ôté sa resplioïde et sent
une eau invisible couler le long de sa main et de son bras. Pendant ce temps, Éleutère porte le coup fatal. La tornade se transforme en scène
de théâtre et mon quadrilla m'adresse son ultime révérence.

Je suis lié à Graveur. Tu t'es cru incapable d'émotions. Tu as vécu ton absence de contraintes comme une souffrance. Tu t'es senti si
seul. Tu es mon quadrilla.

Depuis les gradins, Météore applaudi lentement et rend hommage à son ami. Suffisant, il refuse de répondre aux questions des bugs. Ce n'est
pas à moi de répondre à vos questions. Il les aide à fermer la tornade et leur annonce qu'ils se combattront plus tard. Ne t'inquiète pas
Éleuthère, je te tuerais bien assez tôt.

Épuisé, en état de choc, l'équipe Gamma rentre à la base du pôle Sud. L'équipage du Subzéris leur réserve un accueil héroïque. Le
sergent Rodriguez leur demande de dédicacer un exemplaire de la gazette de la résistance. Mais l'humeur du groupe n'est pas à la
célébration. Via la radio du submersible, le groupe demande à Gladius à ce que personne ne les accueille à la base du pôle Sud. Si tout le
monde les acclame pour leurs hauts faits d'arme, pourquoi ont-ils l'impression de ne pas le mériter? Pourquoi est-il si difficile de se
convaincre qu'ils ont bien agi? Est-il plus difficile d'imaginer la peine ou de la ressentir?

Je pense à toi.
Garrik
 
Messages: 40
Enregistré le: 21 Oct 2016, 00:04


Retourner vers Sens Hexalogie

cron