Chronique de Sens à deux MJ [Renaissance]

La lutte contre Sens est à son commencement. Rejoignez la Résistance !

Re: Chronique de Sens à deux MJ [Renaissance]

Messagepar Romaric Briand » 21 Déc 2017, 12:41

Je pense que tu confisqueras du jeu à Manolle, si tu le changes en Quadrilla. Alors que tu vas augmenter le jeu de Kelp en le transformant de la sorte. Il vaut mieux renforcer le jeu de Kelp que d'anéantir les trip de Manolle... et puis cela va rendre Manolle encore plus border line, à mon humble avis. ;)

Bonne continuation !
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
Sens - La Guerre des Immortels - Le Blog de la Cellule - Le Blog de Sens - Le Blog du Val - Le Val
Romaric Briand
 
Messages: 2553
Enregistré le: 07 Déc 2007, 18:36
Localisation: Saint Malo

Re: Chronique de Sens à deux MJ [Renaissance]

Messagepar Dorian » 22 Déc 2017, 13:27

Merci pour l'avis, ça rejoint carrément ce qu'on pensait.

Résumé de l'épreuve 5

La partie commence dans le réfectoire bondé de la base militaire d'Aqua City. Les Bugs sont attablés. Soudain le silence tombe dans la salle. Gladius vient de pénétrer dans le réfectoire et tous les soldats n'ont d'yeux que pour lui. Il traverse la pièce à grands pas pour rejoindre les Bugs distribuant accolade et sourire aux soldats. Il tape un brin de causette avec les Bugs (afin de rappeler à tout le monde à quel point il est sympa et qu'on l'aime)
Les cellulis nous reprocheront notre fourberie à la fin de la partie.
S'ensuit la visite nocturne de Classis (étant nuls pour siffler, nous passons « Twisted Nerves »https://www.youtube.com/watch?v=E84OWq6z3IQ). Seule Scarlett se lève pour se porter à sa rencontre. Klad regarde à travers le mur grâce à sa visière à rayon X et décide de se rendormir. Les deux autres mettent de boules quies. Scarlett aperçoit la silhouette sur le camp d'entraînement.
Le lendemain, ils interrogent les soldats. « C'est peut-être un mec qui était de corvée. » Ils décident de vérifier et vont rendre visite au colonel Stone. Il n'a puni personne. Mystère.

La rencontre avec Sollipsis
Les premières questions concernent Classis puis les Resplioïdes. Ils débattent longuement des Immortels. Leur théorie est qu'ils sont liés à une Rune. Leur problème est qu'il en comptent sept (avec les associations suivantes) : Sollipsis = Cosmo, Finlonfinger = Vie (ou alors n'est pas immortel), Classis = Création, Wilfried = Chaos (on leur avait déjà dit je pense), Aziliz = Néant (car elle n'a aucun Sens), Myphos (et Bran Oberon) = Mort (car c'est le méchant, si si:) ). On leur révèle, un peu en avance, que Bran Oberon n'est pas un immortel au même titre que les autres.
On se dit qu'on a peut-être un peu raté Sollipsis s'ils pensent qu'il est Cosmo. Ils s'en méfient beaucoup (comme sur beaucoup d'autres tables) à cause du peu d'informations qu'il daigne leur donner.
Ils pensent à s'en aller, j'insiste pour voir s'ils n'ont plus de questions. Ils interrogent l'immortel sur le statut de Bug et sur les Fragiles. Ils se demandent si les Fragiles sont capables de communiquer avec Azilis puisqu'ils sont capable de projeter des images dans l'esprit des gens et de lire les pensées. On leur dit que ça ne marche pas (les Fragiles ne peuvent pas lire l'esprit des Immortels juste?). Ils envoient des images et n'ont rien en retour.

La séance du Conseil
Klad y est convié en tant qu'invité. Il doit ouvrir la séance en parlant de ce qu'il a mis en place pour restaurer la Nouvelle-York. Manolle essaie de se joindre à la réunion sans succès. C'est l'occasion pour eux de rencontrer Chrysaor. (On lui donne le visage de Jared Leto dans Blade Runner) Klad rediffuse la séance en direct via sa Resplioïde. Il coupe de temps en temps la diffusion lorsqu'il doit parler de choses qu'il ne veut pas que les autres sachent. Alors que Gladius reprend la parole pour débriefer deux opérations militaires, Kranisten et Météore surgissent de l'Ombre-monde et attaquent.
Sollipsis et Wilfried encaisse l'attaque. Manolle rejoint la pièce et balance un gros paquet d'explosif sur Kranisten mettant en danger les membres du Conseil. Scarlett les rejoint via l'Ombre-monde. Kelp par les couloirs mais il doit faire face à une quadrilla. Il finit par la blesser assez pour la forcer à fuir. Klad se cache sous la table et cache des membres du Conseil dans sa ceinture-cargo. Setra est blessé.
Alors que les Bugs réfléchissent au moyen de faire évacuer le Conseil, Wilfried échange coup sur coup avec Kranisten. Ils apparaissent et disparaissent alors qu'ils passent entre les mondes. Finalement Wilfried atterrit sur la table. Son armure se retire. Il a l'air épuisé. Kranisten apparaît dans son dos et tente de lui porter un coup, Gladius intervient.
Le morceau suivant se lance : https://www.youtube.com/watch?v=56dv3XHUISY

Pendant qu'un des MJ décrit les réactions des personnages présent et que les Bugs tentent de le ranimer et constatent leur impuissance, l'autre MJ se lève, allume des bougies et les disposent partout dans la pièce en éteignant progressivement les lumières. On leur annonce que la crémation sur l'océan aura lieu demain. On passe direct à la scène. Chacun leur tour, les cellulis reçoivent un papier avec le discours d'une personne présente. Ils le lisent. En avant dernier vient Wilfried qui tient un papier en main et le brûle au lieu de prendre la parole. Voici les autres textes :

Michel Setra

Lorsque j'ai vu Gladius pour la première fois, il a failli me jeter hors de la salle du Conseil. Il n'aimait pas mon genre, mon côté je-m'en-foutiste. Pour lui, la Résistance a toujours été la seule et unique chose qui comptait. Pas question d'y intégrer des richards en mal de sensations fortes.
Comme souvent avec Gladius, ses colères étaient aussi soudaines que passagères. Deux jours plus tard, il m'emmenait au Gecko Doré pour un soirée mémorable au cours de laquelle il a dilapidé la moitié de ma fortune en tournées générales. Il n'a jamais plus douté de ma loyauté vis-à-vis de la Résistance. Gladius ne doutait pas de ses amis. Une fois qu'il vous avait accordé sa confiance, il était l'homme sur qui on peut compter en toute circonstance. Celui qui vous pardonne vos erreurs et vous oblige à recommencer encore et encore.
Gladius a toujours eu le chic pour s'attacher aux gens et aux choses un peu bancales. Regardez-moi ! Regardez Costa, ce vieux chien obèse et incontinent que Gladius a ramassé un jour à la Nouvelle-York et qui vous salope les mains dès que vous mettez un pied dans son bureau. Regardez-vous, noble lunaire et prolétaires terriens, étranges Immortels et Bugs aux pouvoirs fous. Gladius croyaient en nous tous. Il était convaincu que la Résistance pouvait gagner cette guerre. À nous de lui prouver qu'il a eu raison de nous faire confiance.

Chrysaor Orion

Gladius Sword avait un idéal pour la Résistance et une idée bien claire de comment l'atteindre. Il a toujours lutté pour la liberté des hommes face à la tyrannie de Myphos. Comme son père adoptif avant lui, il a porté à bout de bras la Résistance, portant haut les valeurs de courage, d'intransigeance et d'abnégation chères à Finnlongfinger. Il a toujours vécu en suivant ses principes. Il est mort en les défendant. Il est mort en combattant mais plus important encore, il est mort en protégeant la Résistance, dont il considère chacun des membres comme un de ses enfants.
La Résistance perd aujourd'hui un leader et un père. À nous d'être digne de son héritage.

Maria Greedway

Depuis aussi longtemps que je m'en souvienne, et Finnlongfinger m'a recueillie alors que je n'étais qu'une enfant, Gladius a toujours fait partie de la Résistance. Et depuis ce temps-là il n'a cessé de se battre. Contre Myphos, contre l'Omicron, contre tous ceux voulaient nous imposer leur volonté.
Aujourd'hui, la Résistance perd non seulement son Président mais aussi son combattant le plus dévoué, son incarnation la plus authentique et son visage le plus humain. Il n'avait pas d'armure aux pouvoirs sur-humains, ni la possibilité de se rendre dans l'Ombre-monde mais il avait un feu qui brûlait en lui et qu'il transmettait à chacun. Il était toujours au plus près des résistants, présent à chaque instant et même s'il n'était pas immortel, il a donné chaque instant de sa vie pour la Résistance. Nombreux sont ceux qui devraient le prendre pour exemple.

Sollipsis
C’est une perte immense qui nous affecte aujourd’hui, un chagrin difficile à relativiser, et un manque impossible à combler. Acceptons-le.
Laissons-nous gagner par la tristesse, observons comme elle nous travaille de l’intérieur, sentons-la courir sur nos échines et nouer nos gorges, donnons-lui la cadence de nos sanglots.
C’est à cette seule condition que nous pourrons ensuite faire entrer la joie, nous gonfler comme une seule voile pour aller de l’avant – la proue filant vers un avenir radieux, la poupe tachée du sang de Gladius Sword.
Qu’il vive, pour toujours, à travers nos poings serrés et nos cœurs qui cognent.

Vive Gladius Sword, et vive la Résistance…
Désiré
Monsieur Sword,
Bien que je vous ai sous les yeux tous les jours, je n’ai jamais eu le courage de vous prendre
pour modèle. Il faut dire qu’avec votre masse de muscles et votre agenda noirci de rendez-vous et réunions en tous genre, vous impressionnez secrètement le chétif et lâche secrétaire que je suis.
Je ne suis pas un employé idéal, vous me l’avez souvent reproché, mais toujours avec un sourire fraternel que j’interprétais comme une manière anticipée de me pardonner de mes futurs torts.
A force de vous côtoyer, j’ai appris à connaître les signes de votre impatience, de vos angoisses et de vos joies : rognures d’ongles sous le bureau, dossiers déchirés, barquettes de frites pleine de gras. J’aurais aimé en découvrir d’autres.
Au revoir Monsieur Sword. C’est dommage que vous soyez parti : vous aviez une partie de billard prévue dans quelques jours avec Monsieur Conrad, et pour vous avoir entendu jurer, je sais que vous étiez bien déterminé à prendre votre revanche.

On a eu très peu de temps pour préparer la partie (1h30 de voiture le soir avant et la matinée du jour même), du coup le timing est un rien raté et le morceau se termine avant la fin des discours. Dommage. Mais les cellulis sont pris par l'émotion. On a même l'impression que l'un d'eux et à deux doigts de verser une larme. Mission accomplie.
Ils sont néanmoins frustrés par les réponses que Sollipsis leur a fournie. Ils attendaient plus de révélations.
Live by the book, die by the book.
Dorian
 
Messages: 18
Enregistré le: 17 Avr 2017, 17:34

Précédente

Retourner vers Sens Hexalogie

cron