Chronique de Sens à deux MJ [Renaissance]

La lutte contre Sens est à son commencement. Rejoignez la Résistance !

Re: Chronique de Sens à deux MJ [Renaissance]

Messagepar Romaric Briand » 21 Déc 2017, 12:41

Je pense que tu confisqueras du jeu à Manolle, si tu le changes en Quadrilla. Alors que tu vas augmenter le jeu de Kelp en le transformant de la sorte. Il vaut mieux renforcer le jeu de Kelp que d'anéantir les trip de Manolle... et puis cela va rendre Manolle encore plus border line, à mon humble avis. ;)

Bonne continuation !
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
Sens - La Guerre des Immortels - Le Blog de la Cellule - Le Blog de Sens - Le Blog du Val - Le Val
Romaric Briand
 
Messages: 2592
Enregistré le: 07 Déc 2007, 18:36
Localisation: Saint Malo

Re: Chronique de Sens à deux MJ [Renaissance]

Messagepar Dorian » 22 Déc 2017, 13:27

Merci pour l'avis, ça rejoint carrément ce qu'on pensait.

Résumé de l'épreuve 5

La partie commence dans le réfectoire bondé de la base militaire d'Aqua City. Les Bugs sont attablés. Soudain le silence tombe dans la salle. Gladius vient de pénétrer dans le réfectoire et tous les soldats n'ont d'yeux que pour lui. Il traverse la pièce à grands pas pour rejoindre les Bugs distribuant accolade et sourire aux soldats. Il tape un brin de causette avec les Bugs (afin de rappeler à tout le monde à quel point il est sympa et qu'on l'aime)
Les cellulis nous reprocheront notre fourberie à la fin de la partie.
S'ensuit la visite nocturne de Classis (étant nuls pour siffler, nous passons « Twisted Nerves »https://www.youtube.com/watch?v=E84OWq6z3IQ). Seule Scarlett se lève pour se porter à sa rencontre. Klad regarde à travers le mur grâce à sa visière à rayon X et décide de se rendormir. Les deux autres mettent de boules quies. Scarlett aperçoit la silhouette sur le camp d'entraînement.
Le lendemain, ils interrogent les soldats. « C'est peut-être un mec qui était de corvée. » Ils décident de vérifier et vont rendre visite au colonel Stone. Il n'a puni personne. Mystère.

La rencontre avec Sollipsis
Les premières questions concernent Classis puis les Resplioïdes. Ils débattent longuement des Immortels. Leur théorie est qu'ils sont liés à une Rune. Leur problème est qu'il en comptent sept (avec les associations suivantes) : Sollipsis = Cosmo, Finlonfinger = Vie (ou alors n'est pas immortel), Classis = Création, Wilfried = Chaos (on leur avait déjà dit je pense), Aziliz = Néant (car elle n'a aucun Sens), Myphos (et Bran Oberon) = Mort (car c'est le méchant, si si:) ). On leur révèle, un peu en avance, que Bran Oberon n'est pas un immortel au même titre que les autres.
On se dit qu'on a peut-être un peu raté Sollipsis s'ils pensent qu'il est Cosmo. Ils s'en méfient beaucoup (comme sur beaucoup d'autres tables) à cause du peu d'informations qu'il daigne leur donner.
Ils pensent à s'en aller, j'insiste pour voir s'ils n'ont plus de questions. Ils interrogent l'immortel sur le statut de Bug et sur les Fragiles. Ils se demandent si les Fragiles sont capables de communiquer avec Azilis puisqu'ils sont capable de projeter des images dans l'esprit des gens et de lire les pensées. On leur dit que ça ne marche pas (les Fragiles ne peuvent pas lire l'esprit des Immortels juste?). Ils envoient des images et n'ont rien en retour.

La séance du Conseil
Klad y est convié en tant qu'invité. Il doit ouvrir la séance en parlant de ce qu'il a mis en place pour restaurer la Nouvelle-York. Manolle essaie de se joindre à la réunion sans succès. C'est l'occasion pour eux de rencontrer Chrysaor. (On lui donne le visage de Jared Leto dans Blade Runner) Klad rediffuse la séance en direct via sa Resplioïde. Il coupe de temps en temps la diffusion lorsqu'il doit parler de choses qu'il ne veut pas que les autres sachent. Alors que Gladius reprend la parole pour débriefer deux opérations militaires, Kranisten et Météore surgissent de l'Ombre-monde et attaquent.
Sollipsis et Wilfried encaisse l'attaque. Manolle rejoint la pièce et balance un gros paquet d'explosif sur Kranisten mettant en danger les membres du Conseil. Scarlett les rejoint via l'Ombre-monde. Kelp par les couloirs mais il doit faire face à une quadrilla. Il finit par la blesser assez pour la forcer à fuir. Klad se cache sous la table et cache des membres du Conseil dans sa ceinture-cargo. Setra est blessé.
Alors que les Bugs réfléchissent au moyen de faire évacuer le Conseil, Wilfried échange coup sur coup avec Kranisten. Ils apparaissent et disparaissent alors qu'ils passent entre les mondes. Finalement Wilfried atterrit sur la table. Son armure se retire. Il a l'air épuisé. Kranisten apparaît dans son dos et tente de lui porter un coup, Gladius intervient.
Le morceau suivant se lance : https://www.youtube.com/watch?v=56dv3XHUISY

Pendant qu'un des MJ décrit les réactions des personnages présent et que les Bugs tentent de le ranimer et constatent leur impuissance, l'autre MJ se lève, allume des bougies et les disposent partout dans la pièce en éteignant progressivement les lumières. On leur annonce que la crémation sur l'océan aura lieu demain. On passe direct à la scène. Chacun leur tour, les cellulis reçoivent un papier avec le discours d'une personne présente. Ils le lisent. En avant dernier vient Wilfried qui tient un papier en main et le brûle au lieu de prendre la parole. Voici les autres textes :

Michel Setra

Lorsque j'ai vu Gladius pour la première fois, il a failli me jeter hors de la salle du Conseil. Il n'aimait pas mon genre, mon côté je-m'en-foutiste. Pour lui, la Résistance a toujours été la seule et unique chose qui comptait. Pas question d'y intégrer des richards en mal de sensations fortes.
Comme souvent avec Gladius, ses colères étaient aussi soudaines que passagères. Deux jours plus tard, il m'emmenait au Gecko Doré pour un soirée mémorable au cours de laquelle il a dilapidé la moitié de ma fortune en tournées générales. Il n'a jamais plus douté de ma loyauté vis-à-vis de la Résistance. Gladius ne doutait pas de ses amis. Une fois qu'il vous avait accordé sa confiance, il était l'homme sur qui on peut compter en toute circonstance. Celui qui vous pardonne vos erreurs et vous oblige à recommencer encore et encore.
Gladius a toujours eu le chic pour s'attacher aux gens et aux choses un peu bancales. Regardez-moi ! Regardez Costa, ce vieux chien obèse et incontinent que Gladius a ramassé un jour à la Nouvelle-York et qui vous salope les mains dès que vous mettez un pied dans son bureau. Regardez-vous, noble lunaire et prolétaires terriens, étranges Immortels et Bugs aux pouvoirs fous. Gladius croyaient en nous tous. Il était convaincu que la Résistance pouvait gagner cette guerre. À nous de lui prouver qu'il a eu raison de nous faire confiance.

Chrysaor Orion

Gladius Sword avait un idéal pour la Résistance et une idée bien claire de comment l'atteindre. Il a toujours lutté pour la liberté des hommes face à la tyrannie de Myphos. Comme son père adoptif avant lui, il a porté à bout de bras la Résistance, portant haut les valeurs de courage, d'intransigeance et d'abnégation chères à Finnlongfinger. Il a toujours vécu en suivant ses principes. Il est mort en les défendant. Il est mort en combattant mais plus important encore, il est mort en protégeant la Résistance, dont il considère chacun des membres comme un de ses enfants.
La Résistance perd aujourd'hui un leader et un père. À nous d'être digne de son héritage.

Maria Greedway

Depuis aussi longtemps que je m'en souvienne, et Finnlongfinger m'a recueillie alors que je n'étais qu'une enfant, Gladius a toujours fait partie de la Résistance. Et depuis ce temps-là il n'a cessé de se battre. Contre Myphos, contre l'Omicron, contre tous ceux voulaient nous imposer leur volonté.
Aujourd'hui, la Résistance perd non seulement son Président mais aussi son combattant le plus dévoué, son incarnation la plus authentique et son visage le plus humain. Il n'avait pas d'armure aux pouvoirs sur-humains, ni la possibilité de se rendre dans l'Ombre-monde mais il avait un feu qui brûlait en lui et qu'il transmettait à chacun. Il était toujours au plus près des résistants, présent à chaque instant et même s'il n'était pas immortel, il a donné chaque instant de sa vie pour la Résistance. Nombreux sont ceux qui devraient le prendre pour exemple.

Sollipsis
C’est une perte immense qui nous affecte aujourd’hui, un chagrin difficile à relativiser, et un manque impossible à combler. Acceptons-le.
Laissons-nous gagner par la tristesse, observons comme elle nous travaille de l’intérieur, sentons-la courir sur nos échines et nouer nos gorges, donnons-lui la cadence de nos sanglots.
C’est à cette seule condition que nous pourrons ensuite faire entrer la joie, nous gonfler comme une seule voile pour aller de l’avant – la proue filant vers un avenir radieux, la poupe tachée du sang de Gladius Sword.
Qu’il vive, pour toujours, à travers nos poings serrés et nos cœurs qui cognent.

Vive Gladius Sword, et vive la Résistance…
Désiré
Monsieur Sword,
Bien que je vous ai sous les yeux tous les jours, je n’ai jamais eu le courage de vous prendre
pour modèle. Il faut dire qu’avec votre masse de muscles et votre agenda noirci de rendez-vous et réunions en tous genre, vous impressionnez secrètement le chétif et lâche secrétaire que je suis.
Je ne suis pas un employé idéal, vous me l’avez souvent reproché, mais toujours avec un sourire fraternel que j’interprétais comme une manière anticipée de me pardonner de mes futurs torts.
A force de vous côtoyer, j’ai appris à connaître les signes de votre impatience, de vos angoisses et de vos joies : rognures d’ongles sous le bureau, dossiers déchirés, barquettes de frites pleine de gras. J’aurais aimé en découvrir d’autres.
Au revoir Monsieur Sword. C’est dommage que vous soyez parti : vous aviez une partie de billard prévue dans quelques jours avec Monsieur Conrad, et pour vous avoir entendu jurer, je sais que vous étiez bien déterminé à prendre votre revanche.

On a eu très peu de temps pour préparer la partie (1h30 de voiture le soir avant et la matinée du jour même), du coup le timing est un rien raté et le morceau se termine avant la fin des discours. Dommage. Mais les cellulis sont pris par l'émotion. On a même l'impression que l'un d'eux et à deux doigts de verser une larme. Mission accomplie.
Ils sont néanmoins frustrés par les réponses que Sollipsis leur a fournie. Ils attendaient plus de révélations.
Live by the book, die by the book.
Dorian
 
Messages: 20
Enregistré le: 17 Avr 2017, 17:34

Re: Chronique de Sens à deux MJ [Renaissance]

Messagepar Dorian » 20 Mar 2018, 19:57

Résumé de l'épreuve 6:

Enfin! Après une partie annulée sur le fil juste avant notre départ au Canada, nous avons enfin pu jouer la dernière épreuve de Sens Renaissance. C'était pas trop tôt.
[Le monde de Sens n'est pas si vaste. En arrivant à Montréal, nous nous sommes mis en quête de quelqu'un avec qui jouer à quelques jeux narratifs, Apocalypse World, et nous sommes tomber sur un charmant personnage, Christophe B., qui a lui-même terminé Renaissance en France, en plus de contribuer à ce forum et à l'écriture de scénarios pour le jeu.]

Deux mois après la date prévue pour la partie, l'esprit des joueurs est un peu déconnecté. Ils nous font un petit brainstorming/résumé, on les laisse avec leurs erreurs et leurs hypothèses. La partie se joue via Roll20, c'est une première expérience pour nous que je n'apprécie que moyennement. Ne pas être dans la pièce que les autres me gêne un peu. Nos quatre joueurs se sont retrouvés chez l'un d'eux.

On redémarre à Aqua City. L’ambiance est très sombre à Aqua-City, non seulement suite à la mort de Gladius, mais aussi parce qu’un certain nombre de rumeurs se sont mises à courir concernant Sollipsis et sa loyauté envers la Résistance.
Ainsi, un syndicat de conducteurs de sous-marins, auquel appartient Sergie Butler, a lancé une grève sauvage réclamant la démission de Soren du Conseil. Selon eux, Soren aurait laissé successivement mourir Finnlongfinger et Gladius, en laissant planer un certain mystère sur ses soit-disant pouvoirs dont personne n’a jamais vu la couleur…
Dans le même ordre d’idée, en vous promenant dans les rues d’Aqua-City, vous avez vu parfois des affiches collées où était noté « Des Bugs, à quoi bon ? », suivi d’un petit texte incriminant votre incompétence lorsqu’il s’est agi des protéger la Résistance. Selon eux, même Michel Setra se serait montré plus courageux que vous…

Un conseil extra-ordinaire et public a donc lieu. Les résistants sont invités poser des questions. C'est l'occasion de leur fournir les informations sur Sollipsis et Oryon.L'arrivée de Finlonfinger (de de son thème: https://www.youtube.com/watch?v=PB1k7CDVWVk) met fin au conseil, la foule est en délire, il faut évacuer la salle.
Directement le nouveau venu leur propose de commencer l'entraînement en se battant contre lui. Les Bugs sont hyper réticents. Il leur file quelques beignes pour les encourager mais aussi pour les remettre à leur place. Scarlett en particulier se montre insolente vis-à-vis de la Rune de Mort: "où était-tu pendant tout ce temps?", "Qu'as-tu fait pour la Résistance?"...

Globalement le groupe est assez méfiant à son égard. Ils trouvent louche qu'il revienne juste après la mort de Gladius et reprenne tranquillement la tête de la Résistance. Il le soupçonne d'avoir planifié l'attaque ou du moins de n'avoir rien fait pour l'empêcher (il était pourtant à Aqua City, ils l'ont vu s'entraîner la nuit). -> étrange en effet.

S'en suit leur entraînement avec les autres Bugs (FF8- SeeD https://www.youtube.com/watch?v=IhxlwQFiGyA). Chacun est pris en aparté pour recevoir le message suivant:
Manolle : Finlongfinger t'a pris en aparté pour te dire qu'il respectait la façon dont tu ne t'étais pas laissé abattre par la perte de ton bras. Même si l'apparence peut en rebuter certains, l'efficacité, l'ingéniosité et l'abnégation dont tu as fait preuve mérite le respect. Il t’encourage à poursuivre sur ce chemin. C’est la raison pour laquelle il t’a désigné chef d’escouade.
Kelp : plusieurs fois durant la période d'entraînement tu t'es réveillé au fond de l'océan Indien dans l'Ombre-monde, ta Resplioïde activée. Cette dernière a également eu quelques ratés au cours des entraînements, elle ne te répond plus à la pensée comme auparavant. Elle s'est en partie activée/désactivée sans ton consentement. Pour Finlongfinger c'est dû à la rigueur de l'entraînement, il te regarde de haut.
Scarlett : Un jour où il t’entendait encore maugréer contre Sollipsis, Finnlongfinger t’a donné deux trois infos. Il t’a dit que Sollipsis n’aurait pas pu vous aider davantage qu’en créant les resplioïdes, c’est-à-dire des protections, car elle est la rune de vie et est incapable, de ce fait, de tuer. Lui-même, comme il incarne la rune de mort, protège difficilement et n’aurait jamais su avoir d’enfant sans se reproduire avec la rune de vie (Wilfried).
Klad : Finnlongfinger t’as pris à part, à la sortie d’un entraînement. « Je sais pertinemment que tu as vendu plusieurs de mes prétendues reliques à quelques fanatiques fortunés, et je n’hésiterais pas à leur dire où tu te trouves si tu continues de soutirer l’argent de la Résistance. Ta cupidité est tout à fait futile : tu n’imagines pas à quel point le combat contre l’Empire est important. Alors tu te tiens à carreau : Berlin est pleine de tentations pour les personnes vénales dans ton genre. Je te tiens à l’œil, et n’hésiterai pas à t’anéantir »

La bataille approche, ils ont droit à un court briefing avec les objectifs de chaque escouade:
- libérer les membres de la Résistance emprisonnés et réduit en esclavage :Escouade Khari (Khari, Olga, Idris, Thorgale)
- s'emparer du centre de communication : Escouade Salomée (Salomée, Silène, Léandre, Abraxas, Énée)
- sécuriser le port sous-marin : Escoudae Firost (Firost, Kaya, Rox, Tolède) + Fragiles
- faire diversions en s'en prenant aux générateurs d'énergie : Finnlonfiger et ses Fils (une bande de fanatiques déjà présent au Pôle Sud. Depuis le retour de Finlongfinger, ils ont fait des émules et veulement se joindre au combat, prêt à mourir pour la Résistance.)
- Escouade Bernik (Bernik, Irène, Tî, Stanislas) : capturer les dirigeants politiques de Berlin à la solde de l'Omicron.
- Enfin, l’escouade Manolle – "j’ai désigné Manolle comme chef puisque jusqu’ici vous avez eu la naïveté de procéder sans chef. Votre mission est de vous rendre au spatioport de Berlin. Deux objectifs principaux vous sont assignés : vous emparer de la tour de contrôle afin d'éviter la fuite de membres importants de l'Omicron et empêcher les renforts de se poser. Vous emparer de la navette de commandement de l'Amiral Gaust, actuellement stationnée ici pour de menues réparations."

Durant le trajet en subzéris, Silène (un des simulacres qu'ils avaient incarné lors du préquel Akina) leur parle de Berlin. Il a éé là-bas six mois comme infiltré. On tente de les faire interagir avec les membres de l'escouade Salomée mais sans grand succès malgré les perches tendues.

Le premier contact avec l'Omicron est une bataille sous-marine vite pliée. Les forces de l'Omicron sont désordonnées et facilement vaincues, notamment grâce aux Fragiles.

Leur mission commence. Ils sabotent facilement les vaisseaux avant de se retrouver face à deux Quadrillas. Ils prennent conscience de leur plus grande puissance (ben oui, quand on tape à 4BM s'est plus facile). Un des deux Quadrillas termine par une attaque suicide sur Kelp qui n'y survit pas. Je prend les autres à l'écart pendant que mon co-mj procède de la façon suivante: un questionnaire sur fond de musique https://www.youtube.com/watch?v=_VONMkKkdf4.
« Tu es couché par terre. Seul. Tu as les yeux fermés. Je vais te décrire la situation et te poser des questions, auxquelles tu ne peux répondre que par oui ou par non. Ok ?
Tu ouvres les yeux. Tu n’as plus ta resplioïde. Est-ce que tu as peur ?
Ton as l’impression que ton bras brûle, mais brûle de froid. Est-ce que tu fais quelque chose pour l’empêcher ?
Tu t’aperçois que ta peau s’effiloche. Est-ce que tu tires dessus ?
Tu t’aperçois que ton bras droit est désormais tout à fait écorché. Est-ce que tu paniques ?
La sensation se propage à tout ton corps, et bientôt tu t’aperçois que sous ta peau apparaît un reflet bleuté. Est-ce que ça te fait penser à quelque chose ?
Bientôt, tu ressens une immense puissance, comme si tu pouvais faire des choses inouïes. Est-ce que tu veux essayer ?
Tu comprends peu à peu que tu ne seras plus jamais Kelp. Est-ce que tu voudrais changer de nom ?
C’est un peu comme un enterrement, et une renaissance. Est-ce que tu as des regrets ?
Cette renaissance est une sorte de réincarnation. Sais-tu qui tu es désormais ?
Au loin, tu sais que tes anciens amis sont toujours au combat. As-tu l’impression de leur être toujours lié ?
Si oui, file et rejoins-les/ Ok."

Je suis un peu déçu de ne pas assister à cette scène qui doit être très intense. On l'a répétée avec moi dans le rôle de Kelp et je trouvais ça vraiment intense.

Les trois Bugs restant n'ont pas le temps de se lamenter. Le corps de Kelp a disparu et ils reçoivent un appel de Finlonfinger, il est attaquée par plusieurs Quadrillas. Les Bugs s'empressent de le rejoindre. Sur la route ils entendent l'escouade Salomé annoncer: " Ici la commandante Salomée de la Résistance, la soulèvement de la Terre a commencé. L'Omicron bat en retraite. Peuple de Berlin prenez les armes, il est temps de chasser l'envahisseur de vos rues. Révoltez-vous ! Libérez la Terre !" Ils sont la seule escouade à proximité, les autres sont occupés à évacuer les civils. Toute l'île de Berlin est en train de s'enfoncer sous les flots suite à la destruction des sources d'énergie et aux nombreux combats qui secoue l'île.

Les Bugs s'occupent des Quadrillas tandis que Finlonginger croise le fer avec Kranisten. Au milieu du combat Kelp revient (il souhaite changer de nom mais n'a pas encore décidé en quoi.) Il s'interpose entrre les Bugs et les Quadrillas, leur dit de stopper ce combat absurde. Tous s'arrêtent sauf Finlongfinger qui est enragé et prêt à tuer quiconque se mettra sur sa route. Il achève Kranisten qui explique tout. Le combat cesse. Trois Quadrillas ont survécus. Finlonfinger s'en va sans un mot.

On conclut avec un morceau au thème très proche de notre générique: https://www.youtube.com/watch?v=U_qafkdvm84.

J'ai trouvé assez frustrant de jouer par internet, surtout pour ce dernier scénario. Les Cellulis ont néanmoins apprécié de terminer Renaissance. Ils semblent impatient de jouer Mort. L'utilisation de carte sur Roll20 durant les combats les a beaucoup aidé à mieux se figurer les lieux et a plus jouer sur le décor pour agir. Ils ont trouvés que l'histoire se complexifiait plus qu'elle ne donnait de réponse. Ils sont assez curieux de voir ce que donnera la suite mais soupçonne une mise en abîme des mondes ou un retournement du genre "ce qu'on pensait être la réalité ne l'est peut-être pas", "et si l'ombre-monde était plus réel que le Réel". Ce genre de réflexion nous encourage à poursuivre, il nous semble qu'ils sont sur la bonne voie. De plus je crois que Mort leur conviendra mieux, ils préfèrent ce genre d'ambiance avec des lieux peuplé et moins de combat.

Affaire à suivre!
Live by the book, die by the book.
Dorian
 
Messages: 20
Enregistré le: 17 Avr 2017, 17:34

Re: Chronique de Sens à deux MJ [Renaissance]

Messagepar Dorian » 28 Mar 2018, 21:45

On a commencé à chauffer nos Cellulis pour Sens: Mort. Voilà le mail qu'ils ont tous reçu:

Après les six épreuves de Renaissance entrecoupées de longs temps mort et d'une absence quasi totale d'inter-scénarios et de scénars solos, voilà qu'on s'embarque pour Mort.
L'ambiance va être très différente (pas étonnant au vu de la rune du titre), l'univers va être plus chargé: de lieux, de gens, de possibilités d'agir pour vous. Il y a toujours six épreuves relativement scriptées mais beaucoup plus de liberté quant aux manières de les accomplir.
Afin de vous introduire Séléné, Chrysaor Orion vous a conçu un portfolio comprenant les informations géo-politiques essentielles. Il nous évitera un long monologue explicatif lors de la prochaine partie.

Pour ce qui est des épilogues, voici une liste de questions pour vous aiguiller. Pas besoin de répondre à toutes, c'est juste des pistes.
- Quelles affaires en cours règles-tu avant de partir?
- À qui vas-tu dire "au revoir"?
- Qu'emportes-tu avec toi?
- Qui va te manquer?
- Qu'est-ce qui va te manquer?
- Pourquoi es-tu impatient de partir?
- Pourquoi es-tu triste de partir?
- Avez-vous l'impression d'avoir accompli quelque chose en libérant la Terre?
- Quels membres du Conseil as-tu revu depuis l'attaque de Berlin (Finlongfinger, Sollipsis, Maria Greedway, Michel Setra, Chrysaor Orion...)? Que vous êtes-vous dit?
- Que penses-tu des Quadrillas de vie?
- Scarlett, qu'as-tu fait de la Tornade de Sidney?
- Manolle, souhaites-tu conserver ton statut de chef d'escouade? Officiellement tu es le commandant. mais dans les faits, comment veux-tu agir?
- Klad, quelles sont les conséquences du dévoilement de tes petites manœuvres frauduleuses (rumeurs lors du Conseil, mise en garde de Finlongfinger)?
-Kelp: on te pose déjà plein de question dans un autre mail ;-)

En plus de ça, n'oubliez pas vos nouveaux faits/équipements. Je vous préviens, Mort est moins axé sur le combat.

En plus de ça, deux nouvelles règles s'ajoutent pour cette seconde rune:

- Les MJ ne peuvent plus infliger de blessure mentale: en tant que MJ nous n'avons, en réalité, pas accès aux états mentaux de vos simulacres. C'est donc à vous de juger quand votre simulacre est blessé mentalement et avec quelle gravité, en fonction de son état d'esprit et de sa volonté. Par contre, les autres cellulis peuvent suggérer que le moment est opportun pour ajouter une blessure mentale à un camarade.

- Les liens sont une nouveauté totale. Ils vont s'ajouter aux faits sur votre feuille.
Ils prennent la forme "Je suis attaché à X (Y)." X peut-être un objet, une personne, un objectif, une valeur à laquelle vous tenez. Y est un chiffre qui permet d'évaluer la force de ce lien. Plus il est élevé, plus le lien est fort, plus il est bas, plus vous êtes proches de l'indifférence.
Y peut varier de 1 (vague sympathie, indifférence) à 10 (Grand Amour, loyauté absolue, haine indéfectible, confiance aveugle, obsession meurtrière...).
Vous débutez avec 14 points de lien et l'obligation d'en attribuer un à chacun des membres de l'équipe. Les 11 autres peuvent être répartis comme bon vous semble.

Un lien peut être invoqué pour faire augmenter une rune de Y si le nœud (la situation problème) que vous tentez de résoudre est en lien avec X.

Autre subtilité: la somme des liens (14 au départ) permet d'augmenter la valeur maximale de deux runes opposées. Avant, deux runes opposées (Chaos et Cosmo) ne pouvaient pas dépasser 100 points. La limite est maintenant de 120 au début de Mort.

Vous gagnerez des points de liens au cours des épreuves soit à la fin d'un scénario soit lorsque la fiction le justifie. Les liens n'entrent néanmoins pas en compte dans le calcul du Miroir. Aucune rune n'est attribuée aux liens.

On attend impatiemment de vos nouvelles.

Kelp, le simulacre devenu Quadrilla a en plus reçu ceci:

Comment vis-tu le traumatisme de ta mort? Te considères-tu toujours comme un membre de la Résistance? De l'escouade Manolle?

Pour la transformation, j'envisageais les choses de cette manière:
- efface de ta feuille tous les faits qui n'ont plus de Sens pour toi (y compris ceux de base - nom; naissance à la Nouvelle-York...-)
- Réécris-en 5 nouveaux.
- tout ton équipement disparaît, plus de resplioïde, arme, ni rien.
- à la place ton corps a formé une Carapace de Quadrilla
- c'est ta Rune de Vie qui détermine tes points d'Ombre-énergie.
- le minimum de ta Rune de Vie augmente de 10 (=20), celui de ta Rune de Mort diminue de 10 (=0).
- tu es capable de ressentir les Runes dominantes d'un individu.
- tu peux utiliser tes Ombres-pouvoirs dans la Réalité comme dans l'Ombre-Monde.
- tes points d'Ombre-énergie se rechargent dans l'Ombre-Monde (1/minute).
- tu n'es plus capable de communiquer avec la resplioïde des Bugs.
- tu es capable d'utiliser la Foudre des Quadrillas. Pour un point d'Ombre-énergie, elle inflige une blessure grave et immobilise l'adversaire; pour 3, 1BM et l'expulse à 10 mètres; pour 6, 2BM/20m; pour 9, 3BM/30m.
- tu peux forger une arme de foudre qui inflige 1BM pour 20 points d'ombre énergie, 2BM/40, 3BM/60. Elle disparaît à la fin du combat.
- la Furie te permet de dépenser des points d'Ombre-énergie pour augmenter une Rune jusqu'à un maximum de 99 (1pts/1pts). Si le total de la Rune ainsi augmentée et de son opposée dépasse 100, la Rune opposée diminue pour que le total égale 100. La Furie dure un combat. À la fin, la Rune augmentée revient à la normale, par contre la Rune diminuée le reste.

Si tu as des questions n'hésites pas!

Voilà les choix qu'on a posé pour sa transformation. On a pas mal hésité quant à la suppression des faits avant de se décider.
Ils ont également reçu un portfolio rédigé par Chrysaor Orion et qui reprend les informations essentielles sur Séléné. Je le joindrai bien au post mais je ne sais pas comment. Quelqu'un aurait-il une idée.
Sinon en attendant leurs réponses on cogite pas mal sur l'adaptation des épreuves. Il est possible que les questions pleuvent dans les semaines à venir.
Live by the book, die by the book.
Dorian
 
Messages: 20
Enregistré le: 17 Avr 2017, 17:34

Re: Chronique de Sens à deux MJ [Renaissance]

Messagepar imajica » 28 Mar 2018, 22:45

C'est super cool tout ça. Je suis moi même en train de réfléchir à la transformation d'un Bug en Quadrilla et j'aime beaucoup cette scène par questions. Idem pour ce mail envoyé aux joueurs pour préparer Sens Mort et l'épilogue de Renaissance, je m'en inspirerai carrément le moment venu (et ça me fait me rendre compte que je ne pose probablement pas assez de questions à mes joueurs).
À ce moment, deux personnes entrèrent dans la pièce. Le premier demanda au second qui était l'homme qui était assis là-bas. Le second répondit : "Certains disent que c'est un homme saint. D'autres disent que c'est un con."
Entendant cela, l'homme fut illuminé.
imajica
 
Messages: 49
Enregistré le: 09 Jan 2012, 22:20
Localisation: Bordeaux

Précédente

Retourner vers Sens Hexalogie

cron