[Rapport de Campagne]Le Sens solitaire

La lutte contre Sens est à son commencement. Rejoignez la Résistance !

Re: [Rapport de Campagne]Le Sens solitaire

Messagepar Syds (Laurent) » 08 Déc 2018, 16:19

Session 3

Bien que tu sois consciente que tu ais encore tout à apprendre à leur sujet, l’Ombre-Monde et les Ombre-Pouvoirs ont dévoilés quelques détails d’importance pour la scientifiques que tu es. De même que ton armure Resplioïde et la Filonite dont elle est constitué et qui permettent l’augmentation de toutes tes capacités physiques. De plus, la capacité de camouflage optique découverte par Ryô, comme là hache-guitard de Matt te laissent à penser que ton armure est loin de t’avoir révélé tous ses secrets. Pourtant ce ne sont pas ces événements qui ont finis de t’épuiser.

Non, pour toi tout à commencé par ta rencontre fortuite avec la pauvre Jessica Rein, une adolescente bouleversé que tu as empêché, In Extremis, de se suicider. Une fois calmé par la médication, cette pauvre enfant, s’est révélé être un mystère pour toi. Elle n’avait pas plus de seize ans, fille unique de parents travailleurs et sans problèmes connus, et pourtant elle se sentait bouleversé par les souvenirs d’une vie qui n'était pas la sienne, d’une vie où elle avait perdu sa femme et vue ses enfants mourir de vieilles, une vie de larmes et de désespoirs, une vie qui, par le plus grand des mystères, était connu des médecins grâce aux témoignages de plusieurs patients souffrant des même tourments et qui n’avaient rien de commun si ce n'était une carte d’abonnement à la bibliothèque.

Seulement, ce qui te perturbait le plus dans cette affaire, c'était le papier chiffonné retrouver dans les effets de Jessica, où l’on trouvait un poème manuscrit signé W.G.A. et qui décrivait le désespoir face à la perte de l'être aimé. Il était très rare de trouver du papier au pôle sud, la quasi-totalité des livres et rapport de trouvant sous forme dématérialisée ne pouvant être parcourus que par le moyens de tablettes tactiles. Il était encore plus rare de trouver du papier sur lequel on avait écrit à la plume, comme le faisaient les anciens avant la Guerre des Immortels. Mais ce qui te laissa sans voix ce fut pourtant la lecture du poème qui te bouleversa au point, qu’un instant, il te sembla avoir toi-même vécu la perte de cet être cher.

Ta quête de compréhension te conduisit à demander conseil au sage et énigmatique Professeur Sollipsis qui, plutôt que de te donner les réponses, te donna le moyen de les trouver par toi-même. Tu finis par comprendre que ce phénomène étrange, capable de transmettre des émotions via un poème, n'était pas dû au poème lui-même mais à son auteur. En effet, selon ta théorie, s’il existait des personnes capables d’une sensibilité extrêmement, il pouvait aussi exister des personnes au charisme extrêmement. Il ne restait donc plus qu’à trouver cet auteur mystérieux.

Le seul lieu au pôle sud où il est possible de trouver du papier de façon légale, et parfois non, étant la bibliothèque, tes recherches t’ont permises de croiser la route d’un vieil aveugle amoureux de la poésie. L’homme, connaissant ton amour des livres, a accepté de te parler de ce poète tourmenté qui, depuis quelques temps, se présente de façon occasionnelle à la bibliothèque pour y déclamer ses vers. L’homme se faisait appeler Wilfried Ancor, ce qui coïncidait quelques peux avec les initiales W.G.A à la fin du poème de Jessica.

Il ne te restait donc plus qu’à faire la rencontre de ce “poète albinos”, mais en attendant tu dois te dépêcher de rejoindre Matt et Ryô pour fêter votre anniversaire avec les autres bugs.

****

Voilà pour cette nouvelle session.

Au début, en tant que MJ de PBTA acharné, je me faisais toute une histoire quand au respect d’un scénario. Mais à mesure que mes descriptions avancent je m'approprie de plus en plus le monde et ce qu’on y trouve, aussi ai-je commencé à ne prendre dans les épreuves que les détails que je juge important et laisser le reste.

Dans la description que j’en fais, la base souterraine du pôle sud a été bâti autour de 5 piliers gigantesques nés de la fusion naturelle entre des stalactites et des stalagmites géantes. Les structures et habitations ont été installés dans et autour de ces piliers, chacun représentant un quartier de la ville souterraine autour du pilier central qui représente le centre social, médical et militaire de la base.

J’ai décris que les piliers étaient liés entre eux par un réseau de passerelles suspendues qui donnent vie à une citée sur 3 niveaux, et qui assurent la liaison entre les piliers au moyen d’une sorte de tramway/métro électrique. De la façon dont j’ai présenté les choses, il existait une ville au niveau zéro à l’origine, mais avec l'évolution de la base celle-ci a totalement été abandonnée et n’est plus accessible que par l'ascenseur du pilier central afin d’offrir une zone d'entraînement sécurité aux forces militaires de la résistance.

Pour ce qui est de l'épreuve du poète, j’ai fais le choix de présenter Wilfried comme un poète bouleversé par son passé encore secret d’immortel, et qui fait la lecture de ses œuvres au rares personnes présentes à l’ouverture de la bibliothèque lorsque le besoin d’exorciser ses démons se fait trop grand. Dans mon esprit, la petite Jessica serait tombé sur l’un des poèmes de Wilfried et l’aurait gardé sans rien dire, ce qui explique son état de détresse qui augmentait avec la fréquence des lectures dudit poème.

L’aveugle est devenu le bibliothèque officiel de la bibliothèque du pôle sud, où les gens se rendent pour emprunter des livres numériques présentés sous forme d'ebooks qui s'auto-effaceraient après quelques temps de la tablette de l’utilisateur. C’est le moyen que j’ai trouvé pour forcer les gens à revenir à la bibliothèque et surtout à payer l’abonnement qui permet de financer l’entretien et la restauration des rares livres originaux qui ont été sauvés par la résistance (un peu comme un musée).

La prochaine fois, on jouera l’anniversaire des bugs dans la grande salle du pilier central, une fête préparé par Michel Setra, et qui permettra à Soren d’offrir les Resplioïdes à tous les membres de la section bugs, le rôle de l’unité de ma sœur étant maintenant de servir d’instructeurs puisqu’ils l’ont testés en avant-première.

J’ai l’intention de faire poser pas mal de questions via les bugs PNJ des autres unités, ceci afin de lui offrir différentes directions de suggestions. Mais surtout je vais mettre en avant un bug que j’ai appelé Bishop et qui, par ses capacités de geek/hacker génial, donnera peut-être l'idée à la frangine d’en savoir plus sur Wilfried au lieu d'attendre la prochaine fois où le poète se rendra à la bibliothèque.

Dans tous les cas, c'était très sympa et on attend tous les deux la suite avec impatience.
Syds (Laurent)
 
Messages: 32
Enregistré le: 10 Fév 2016, 11:43

Re: [Rapport de Campagne]Le Sens solitaire

Messagepar Syds (Laurent) » 13 Déc 2018, 01:48

Session 4

Dans la grande salle de réunion du deuxième étage de la tour central, ce cher Michel Setra avait une fois encore vue les choses en grand. Il avait cherché à faire plaisir à chacun des bugs en prévoyant un buffet à volonté de sucrerie et d’autres petits plaisirs culinaires que son poste et surtout sa fortune pouvait vous offrir. Et ils furent nombreux à se ruer vers ledit buffet.

Puis le moment d’offrir leur “cadeau” à tous les bugs arriva. Sollipsis, conformément à son choix de la veille, demanda à ton unité d'expliquer le concept des Resplioides à tous. Tu t’en tiras à merveille, cela malgré le mutisme de Ryô et les poses mimesques de Matt qui n’arrivait pas à s'empêcher de jouer les intéressants pendant tes explications, mais lorsque vint le moment de transmettre les concepts de l’Ombre-Monde et des Ombre-Pouvoirs, tu as préféré laisser tes équipiers se charger de cette besogne pour te concentrer sur tes propres expériences.

Puis tu as laissé les bugs à leur apprentissage de l’Ombre-Monde et rejoint le monde réel, cela pour retourner à ton enquête privé. Tu frappas donc à la porte des parents de la petite Jessica, qui te permirent d’inspecter sa chambre. Tu y découvrir la chambre d’une petite fille timide mais amoureuse de littérature et de peinture. Tout laissait entendre qu’elle était heureuse et équilibré, du mois jusqu'à ses œuvres les plus ressentent. L’une d’entre elles attira particulièrement ton attention : la peinture d’un homme en manteau à capuchon qui joignait les mains dans une position de prière devant des silhouettes agenouillés. Ce qui te marqua fut la seule couleur noir utilisée, ainsi que les ailes d’ange de la silhouette centrale que la jeune fille n’avait pas jugé utile de repasser au noir comme si elle voulait les faire disparaître.

Puis tu as rejoint l'hôpital du pilier central pour rendre visite à Jessica. Tu avais tenu à lui apporter de quoi peindre, et tu fus satisfait de voir qu’elle reprenait lentement le dessus sur sa détresse.

Enfin, comme tu avais prévu de le faire la veille, tu t’es rendu chez ta mère, Maria Greedway, pour y partager un repas d’anniversaire privé. Là tu y trouvas aussi Simon, l’assistant de ta mère, qui te confia que Beeshop, un bug de l’unité Êta, était venu le trouver afin d’assouvir son désir de connaissance au sujet de Jessica, dont il avait découvert l’existence après avoir hacker le système de vidéosurveillance de la base et ainsi assisté au sauvetage inespéré que tu avais permis la veille.

De retour chez toi, tu n’as pas attendu longtemps avant de te mettre au lit. Demain, il te faudra te lever tôt pour être à l’ouverture de la bibliothèque, cela dans l’espoir de faire la rencontre de ce poète mystérieux. Et dans la foulée, peut-être iras-tu rendre une petite visite à ce cher Beeshop.

****

Plus courte que les précédentes session, celle-ci m’a permit de prendre la mesure des sujets qui intéressent ma sœur.

Elle a bien assimilé le principe du voyage vers l’Ombre-Monde et tout me laisse penser qu’elle y passera pas mal de temps pour y faire ses expériences avec les Ombre-Pouvoirs.

Pour ce qui est du Poète, l'enquête avance. J’ai prévu que sa visite à l’ouverture de la bibliothèque ne donne rien, Wilfried ne se présentera tout simplement pas, mais j’ai assuré le coup en intégrant Beeshop le hacker dans la trame. Avec un tel outils, elle disposera d’un moyen intéressant de récupérer les infos intéressantes durant la suite de la campagne.

Cette fois, la partie s'est joué de façon plus tradi pour nous, c’est à dire que je n’ai pas utilisé de musique car ma batterie de portable était à 8%, mais je me vengerais la prochaine fois.

Petite question : comment vous avez décrit l’appart de Wilfried ?
Syds (Laurent)
 
Messages: 32
Enregistré le: 10 Fév 2016, 11:43

Re: [Rapport de Campagne]Le Sens solitaire

Messagepar Syds (Laurent) » 21 Déc 2018, 00:22

Session 5

Ta visite à la bibliothèque n’ayant rien donné, tu as finis par contacter Ryô afin qu’il te renseigne sur ce fameux Beeshop de l’unité Êta. Ton coéquipier t’apprit que ce dernier était un geek sans histoire, qui dépensait sa solde en produits et composants informatiques qui lui servaient à créer les jeux vidéos qu’il revendait, et que Matt était un grand fan de ses jeux de combats et de guerre.

Tu prétextas donc le désir d'offrir un cadeau à Matt pour obtenir un rendez-vous avec Beeshop qui vous reçu, bien que malgré lui, Ryô et toi dans son appartement au niveau 3 de la tour est. Tu le questionnas alors sur la raison qui l’avait poussé à pirater les donnés de Simon concernant la pauvre Jessica, et il t'expliqua être tombé par hasard sur la vidéo de ton sauvetage lorsqu’il furetait sur le réseau de la base du pôle sud, sa curiosité l’ayant ensuite poussé à vouloir en apprendre plus.

Puis tu lui demanda s’il pouvait trouver des informations concernant un certain Wilfried Ancor, ce qu’il fit sans se faire vraiment prier et à une vitesse impressionnante. Tu découvrir donc que le poète mystérieux s'appelait Wilfried Gabriel Ancor, qu’il venait de la Nouvelle York et avait été nommé membre du Conseil sur ordre du Président Gladius Sword en personne, et surtout qu’il vivait dans cette même tour et au même niveau, seul son orientation le séparant de l’appartement de Beeshop. Pour le reste, l’homme était un mystère au vue du dossier sécurisé.

Tu t’es donc rendu à l’adresse indiquée avec Ryô, et en pénétrant à l’intérieur vous furent témoins d’un phénomène unique. En effet, l’homme que vous avez rapidement identifié comme Wilfried, se tenait au centre de la pièce principale de l’appartement. Il se tenait à genou et murmurait pour lui-même tandis que sa main écrivait à une vitesse frénétique sur des feuilles de papiers, des feuilles que Wilfried jetait négligemment pour les laisser s’envoler et tourbillonner autour de lui avec les autres.

Puis il remarqua votre présence, vous somma de quitter son appartement et, face à votre refus, vous maîtrisa sans mal et à une vitesse folle avant de fuir en sautant par la fenêtre. Tu t’es alors empressé de le rejoindre pour lui sauver la vie, mais en regardant dans le vide tu ne trouvas personnes. Il avait tout bonnement disparu.

Malgré tout, tu contactas le quartier général pour lancer un avis de recherche tandis que tu quittais la tour est. Puis, à peine sortie de ladite tour, tu recevais un appelle du QG qui t’annoncait que ton avis de recherche venait d'être annulée par le Président Sword qui te convoquait sans attendre dans son bureau de la tour centrale. Le rendez-vous fut bref et les ordres concis : Personne ne devait entendre parler de l’implication de Wilfried et ce rendez-vous n’avez jamais eu lieu, et en contrepartie le Président s’engageait à ce que les drames provoqués par les poèmes de Wilfried ne se reproduisent plus.

Ryô était furieux de l'attitude de son père et toi-même ne l'accepta qu'à contrecœur. Pourtant vous restez des soldats de la résistance, et ce faisant vous savez que vous devez exécuter cette ordre… mais qu’il existe aussi des moyens de découvrir quels sombres secrets Wilfried Ancor peut dissimuler.

***

Voilà pour la première épreuve.

Perso, je suis super frustré car j’ai l’impression de ne rien avoir expliqué à ma sœur, mais elle m’a surpris en me demandant si Wilfried ne serait pas un immortel qui a finit par vriller. Elle se pose aussi pas mal de questions sur Soren, elle se demande si le Professeur ne va pas se révéler être un traître.

Elle a pas mal tripé sur l'Ombre-Monde et sa Resplioide, et elle compte bien faire des tests pour voir ce qu’elle a dans le ventre.

J’avais dans l'idée de laisser un laps de temps entre les 2 épreuves et lui demander hors quels genres d'expérience elle a mené pendant ce temps. Je sens que ça va être fun.

À la prochaine et passez de bonnes fêtes les Sensiens ^^
Syds (Laurent)
 
Messages: 32
Enregistré le: 10 Fév 2016, 11:43

Re: [Rapport de Campagne]Le Sens solitaire

Messagepar Syds (Laurent) » 09 Jan 2019, 00:36

ÉPREUVE 2 : LA COLLINE DE GLACES

Session 1

Depuis deux mois, vous n’avez eu de cesse d'expérimenter vos nouvelles capacités offertent par votre Resplioide, que ce soit dans le monde réel ou l’Ombre-Monde. Et pendant ces deux mois, vous avez vue les autres unités Bugs être choisis pour partir en mission sans que vous-même soyez appelé. Pour Matt, la raison est simple : même si vous refusez de lui expliquer de quoi il s'agit, Ryô toi avez fait quelque chose qui a irrité le Président Sword.

Pourtant, après ces deux mois de frustration, vous voici convoqué dans le bureau du Président. Il vous explique que l'unité Epsilon manque à l’appel. Elle avait été envoyé en mission de surveillance à la base du Pôle Nord, nom de code Ice Hill, une autre base de la Résistance, afin d’observer et rapporter les agissements de Vigo Néméo. L’homme, membre du Conseil, dirigeait la base depuis des années, apportant une structure scientifique de première importance aux forces de la Résistance. Seulement, depuis quelques temps, ses demandes de fonds pour effectuer des recherches d’armement biologique se faisaient toujours plus pressentent malgré les refus catégoriques du reste du Conseil.

Durant quatre jours, les Bugs de l'unité Epsilon avaient envoyés leur rapport quotidien où ils décrivaient un Vigo Néméo accueillant et désireux de satisfaire leurs demandes dans le respect des normes de sécurité, mais au cinquième jour il n’y eut plus aucun contact, que ce soit avec les Bugs ou avec Ice Hill elle-même.

Vous voici donc chargé de rejoindre à votre tour Ice Hill, de retrouver les membres de l’unité Epsilon et de rétablir la communication avec la base du Pôle Nord. Pour cela il vous a été apprêté un Subserie commandé par un Capitaine peut avenant avec les Bugs mais fidèle à sa mission. Il vous avait annoncé que le voyage prendrai trois jours, et vous voici arrivé promis. Il est temps de découvrir ce qu’il se passe dans cette base de la Résistance…

****

Voici pour la mise en place de la seconde épreuve.

On a fait pas mal de hors jeu en début de session car, pendant les deux mois d'attente, ma sœur voulais avoir poursuivit ses expériences avec l’armure et me demandait comment réagissait celle-ci face à tel ou tel type d’action, et ce qu'il en coûtait de faire tel ou tel type d'ombre-pouvoir.

Puis nous sommes entré dans le vif du sujet et le roleplay à bien tourné car ma sœur a prit le pli afin d'éviter les points d’immersion négatif.

Elle a déjà plusieurs théories quant à ce qu’il s’est passé au pôle Nord, la seule qu'elle a rejeté en bloc c’est celle d’un Quadrilla car, a-t-elle dit, il est trop tôt pour qu’on en voit aussi tôt dans la campagne ^^

Je suis impatient de voir la suite du coup :p
Syds (Laurent)
 
Messages: 32
Enregistré le: 10 Fév 2016, 11:43

Précédente

Retourner vers Sens Hexalogie