Épreuve préférée

La lutte contre Sens est à son commencement. Rejoignez la Résistance !

Épreuve préférée

Messagepar Newtwo(François) » 10 Jan 2017, 11:17

Aque Bonjour tout le monde.

Je viens de lire l'intervention d'Angeldust par ici où il dit que Graveur est incontestablement son épreuve préférée de Rennaissance. A l’approche de la dite épreuve à ma nouvelle table, je me dis exactement la même chose.

Ce n'est pas sans coïncider avec le fait qu'il s'agit de la 3ième épreuve du livre, ce qui la place forcément comme importante. Certains vont même jusqu'à dire (je plaide coupable) que Sens ne commence véritablement qu'après Graveur. (Les arguments pour ça sont que Ice Hill est Graveur s'enchainent forcément sans trop de missions dans l'intervalle, et que Poète comme Ice Hill ne font pas vraiment des PJ des héros, alors qu'au retour de la Nouvelle York, ils sont acclamés, reconnus même parmi les Bugs comme exceptionnels, ect... De plus, s'est aussi le moment où on réalise que les quadrillas ne sont pas juste des monstres et qu'il va falloir se creuser un peu les méninges. San parler de tous les trucs méta et des références à des événements postérieurs qui fotn qu'on n'a de cesse de revenir vers cette épreuve)

CEPENDANT.
Une réflexion m'est venue.

Si on oublie les révélations levant le rideau sur encore plus de mystères qui sont lâchées par paquet de douze, dans cette épreuve... En quoi est-elle intéressante?

Je suis notamment marqué qu'elle plaise à une table comme celle d'Angel, justement. Des gens qui font de Sens un bac à sable dès Rennaissance, au risque de prendre selon certains (dont régulièrement je fais partie) trop de liberté avec l'oeuvre.

Car j'en arrive là où je voulais en venir... Existe-t-il UNE épreuve plus dirigiste que celle de Graveur? Dans Rennaissance, déjà, mais je dirais même dans Sens en général.

Voyage à la Nouvelle York , Wilfried et ses révélations, les bugs DOIVENT accepter qu'il vienne avec eux... Il les Guide dans un métro... littéralement un couloir. Insérer au bon vouloir du MJ un combat et/ou un camp de réfugiés à saluer en se disant qu'on les sauvera au retour... On continue le couloir, on met deux trois trucs jolis à regarder mais qui n'apportent aucune interaction possible... Metatron qui cause avec Wilfried. Des statues qui font des Blessures mentales. Des fresques qui soignent les dites blessures, histoire que même le choix de regarder les premières ne soit pas significatif... Puis Graveur se tape la discute avec Wilfried, s'ensuit un combat scripté au possible par le MJ à grand recours d'ombre pouvoir et de tornade, où un et un seul bug doivent perdre leur resplioide, dans l'idéal, mais le MJ fait bien comme il veut, de toute façon, quoi qu'il arrive, quoi que les joueurs fassent, les conséquences seront les mêmes.

Vendue comme ça, ça a pas l'air d'être une épreuve particulièrement géniale, n'est-il pas?
J'exagère un peu sur la forme, mais le nombre de bouts imposés sur les joueurs est quand même particulièrement élevé, dans cette épreuve.
Du coup je suis surpris que tout le monde l'adore, même ceux qui se plaignent des cinématiques dans Sens.

Après, moi, j'aime les cinématiques, donc bon ^^"
Cauannos chez les gaulois; Daemon Kaimetsu à las Noches; Cagliostro à Gotham City; Newtwo au club troll; Arrakis sur le Val; Silver dans nombre d'univers; Velaak dans quelques autres; François Néron pour la plupart des hommes. Qu'est-ce qu'un nom?
Newtwo(François)
 
Messages: 277
Enregistré le: 24 Jan 2016, 01:08

Re: Épreuve préférée

Messagepar angeldust (Simon) » 12 Jan 2017, 12:44

Hello François.

Pour ma part, ce que j'aime dans l'Epreuve de Graveur, c'est:
- le retour à NY. Mon dieu que ça fait des scènes émouvantes. Mes joueurs sont retournés chez eux, dans leur ancienne école maternelle, ont revu des pans entiers de leurs enfances
- le côté dramatique et humain de Graveur. Avez vous vu Romeo+Juliette de Baz Luhrmann ? Il y a un personnage qui meurt sur scène et qui joue la comédie jusqu'au bout. C'est ainsi que je vois Graveur: un comédien jusqu'à la fin et c'est littéralement jouissif de jouer un personnage comme celui là. C'est le personnage le plus humain et avec qui j'ai le plus d'empathie dans Renaissance
- pour les joueurs, la réalisation que l'ordre établi n'est pas celle qu'on leur prône. Cela donne des moments de doute et de philosophie très profonds
- le choix moral que propose Graveur: et si en fusionnant les 2 mondes il pouvait ramener des personnes défuntes chères aux joueurs ?
- la mort douce-amer de Graveur

Dans cette épreuve, je vire:
- la présence de Wilfried
- le couloir et les combats
- le côté vindicatif de Graveur, qui veut bien faire causette avant de faire pan pan

Bref, une épreuve charnière et formidable dans ses thématiques.

A bientôt.
angeldust (Simon)
 
Messages: 39
Enregistré le: 19 Nov 2015, 17:10

Re: Épreuve préférée

Messagepar Newtwo(François) » 27 Jan 2017, 12:23

Hey,

Maintenant que je l'ai (re)faite, je peux répondre ^^

- Le retour à la Nouvelle York : il est vrai que c'est très jouissif de faire revenir les bugs ici, mais je considère qu'entre la tornade, graveur, les gens à sauver, ect... les bugs ne peuvent retourner en des lieux familiers que après l'épreuve en elle même. Je vais leur faire jouer quelques scènes de ce genre pendant l'intégration et le déménagement des survivants, cependant, je pense.

- Aaah, Graveur lui même... Je pense que si je rentre dans le détail de mon amour pour ce personnage, on va me coller à l'asile, alors j'en dirais pas plus... mais oui, c'est aussi mon personnage préféré de Rennaissance. Cependant, mon point dans ce thread, c'est qu'une grande partie de ce qu'il est est inaccessible aux joueurs à ce moment. (Notamment son rapport avec Classiss)

- Quel ordre établi est mi à mal? Mes joueurs ont très bien compris, sans que je leur dise, que Graveur étant un quadrilla, il a reçu ses croyances de l'Empire et de Myphos. Ils ont perçu sans que ce soit encore très clair dans leur esprit que les quadrillas ont été formés pour être des armes sans émotion par Myphos, et que Graveur était devenu fou. Je ne vois pas en quoi l'ordre établi est mit à mal? Surtout qu'une fois l'épreuve passée, Graveur est mort, donc le troisième camp qu'il pouvait éventuellement représenter disparaît.

- De même, où est-il perceptible que la fusion des deux mondes permettrait de ressusciter des gens? Graveur dit juste que les ombres deviendraient plus humaines et les humains plus... sombre, non?

- La mort de Graveur est à son image, et donc naturellement, je l'adore ^^

-Je trouve ça dommage d'enlever les couloirs et les combats, ça donne lieu à des longues scènes d'ambiance glauque très sympa, en immersion, qui apportent beaucoup de force au lieu qu'est la Nouvelle York (je sais pas pour vous, mais pour moi c'est une vision d'horreur, hein, ya des squelettes recouverts d'algue partout, le vent qui hurle, et des drones arachnoïdes qui patrouillent. Le module de postcognition d'une de mes Bugs lui a même permis de voir des scènes du passé et parmi elles des attaques de drones sur des camps de survivants... des belles visions d'horreur.)

-De plus, la présence de Wilfried et les son aide dans les combats et pour trouver son chemin permettent de créer le rapport particulier avec Wilfried "le grand frère". Quand on a pas eut l'occasion de le faire revenir plus tôt, c'est important. Surtout que chez moi les bugs le tenaient responsable de la mort d'Akina (qui avait fini de devenir fou malgré le soutient des Bugs à cause de la lecture d'un poème...)

- Il faut que je trouve le temps d'écouter ton passage à la Nouvelle York, parce que je n'imagine absolument pas un Graveur qui ne serrait pas vindicatif fasse à l'assassin de Métatron et aux "voleurs de vie".
Cauannos chez les gaulois; Daemon Kaimetsu à las Noches; Cagliostro à Gotham City; Newtwo au club troll; Arrakis sur le Val; Silver dans nombre d'univers; Velaak dans quelques autres; François Néron pour la plupart des hommes. Qu'est-ce qu'un nom?
Newtwo(François)
 
Messages: 277
Enregistré le: 24 Jan 2016, 01:08


Retourner vers Sens Hexalogie