Agone mon idéal.

La lutte contre Sens est à son commencement. Rejoignez la Résistance !

Agone mon idéal.

Messagepar Romaric Briand » 20 Déc 2007, 16:55

Lorsque je dis que Agone est pour moi une forme idéal du med/fan, je veux dire qu'il me semble très interressant du point de vue de la démarche métaphysique du JDR que j'essaie de défendre.

Pour moi un bon jeu mélange parfaitement Amusement et Reflexion.
Il me semble que Agone est un excellent exemple de réussite sur ce point.

Chaque mécanique ludique amène le joueur à s'interroger sur la métaphysique du jeu.

Exemple :
- La perfidie : Le système de perfidie tache le personnage, en même temps qu'il lui offre de nouvelles perspectives de jeu. Certes le joueur subit des handicaps ludiques ("merde mes bonus de flamme bordel !"). Au même instant le MJ propose un truc... "ok t'a plus tes bonus, mais, si tu veux, tu peux prendre un pouvoir pefide... pour un point de perfidie en plus seulement... pas mal non?" Evidemment ce pouvoir va insiter le joueur à être encore plus perfide. Quand on a le pouvoir "masque de brume" et que personne n'arrive vraiment à se souvenir de nous... ça implique que l'on peut faire n'importe quoi sans prendre de risque et donner libre cours à ses instincts perfides.
Cette mécanique rappelle le mythe de Gygès de Platon. Gygès trouve un anneau qui le rend invisible... tiens ça ne vous rappelle rien ? Gygès est donc libre de faire mal... et c'est ce qu'il fait.
La perfidie pause donc des problème de responsabilité et de moralité.

- La ténèbre : Elle est parallèle à la perfidie. Elle est issu des sentiments tragiques du personnage (gros résumé). Plus on est triste, plus on est triste... la ténèbre joue sur cette spirale infernale avec une mécanique de jeu parfaitement bien huilé. Encore une fois on retrouve une philosophie de vie.

- Les arts magiques : Là on entre vraiment dans l'aspect métahysique du jeu. Qu'est ce qui existe ? qui a créé le monde ? D'ou provient cette flamme qui brûle en moi. Le jeu dans son background oriente les joueurs vers toutes ces questions métaphysiques.

A mon sens, et c'est là que Nonème ne sera probablement pas d'accord... les messages du jeu de rôle Agone et le système qui les porte impliquent de véritable point de vue sur le monde réel. On voit des thèses à l'egard de :
- la Moralité (comment mieux vivre, qu'est ce que bien vivre) : portée par les mecanisme de ludique de la perfidie et de la ténèbre.
- la Métaphysique (et si le monde réel était un royaume crépusculaire dans lequel les personnes ont perdu la flamme) : notre histoire regorge de Génies au sens du jeu Agone. Tous nous aspirons à devenir immortel par notre art. La perfidie s'oppose à cette évolution, comme si l'hypocrésie avait envahie le monde et nous avait rendu aveugle et sourd.

Agone renvoie pour moi à cette phrase de Démocrite :
"le monde n'est qu'un théâtre, la vie qu'une comédie"

Je félicite vraiment la démarche exemplaire de ce jeu de rôle et de ses créateurs. :jap:
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
Sens - La Guerre des Immortels - Le Blog de la Cellule - Le Blog de Sens - Le Blog du Val - Le Val
Romaric Briand
 
Messages: 2712
Enregistré le: 07 Déc 2007, 18:36
Localisation: Saint Malo

Messagepar Frédéric » 20 Déc 2007, 18:32

Le JDR se prête parfaitement à mon avis à la philosophie, car la vie n'est faite que de jeu.

Les interactions sociales, physiques, les jeux de pouvoir, l'art, tout cela est sous-tendu par une seule chose : la faculté des êtres à jouer. Le jeu, c'est notre capacité à nous approprier le monde et ses règles.
Frédéric
 
Messages: 823
Enregistré le: 08 Déc 2007, 13:27
Localisation: L'Arbresle (69)

Messagepar Christoph » 21 Déc 2007, 02:02

Tout cela est bien joli en théorie, mais en pratique, c'est assez lamentable à mon expérience.

Le jeu regorge de règles croustillantes sur le combat, il y a des tableau de blessures critiques, d'armes, des bottes ultra techniques... ceci ne peut que détourner l'accent sur ce dont tu parles sur le combat.
C'est ultra mortel, ça essaye d'être réaliste. et au final, nos persos, sensés être des Inspirés, des gens importants et influents, eh bien crac! ils se font bouffer par des lions des montagnes. (Hein Julien?)

D'ailleurs, Lionel (Nonène) est largement d'accord avec moi sur une bonne partie du système: il tend à l'éviter autant que possible, spécialement les combats.

Ceci dit, la partie lumière-ténèbres-perfidie a du potentiel.


En revanche, je trouve le monde tout à fait admirable
Christoph
 
Messages: 247
Enregistré le: 09 Déc 2007, 04:26
Localisation: Yverdon, Suisse

Messagepar Romaric Briand » 21 Déc 2007, 02:44

C'est vrai :oops:
J'ai honte.
J'ai completement oublié cet aspet et pour cause.. notre matser n'est pas du tout branché combat.
De plus, il a créé ses propres règles pour les simplifier. :jap:
C'est p'têt pour ça qu'Agone me plait beaucoup. =D
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
Sens - La Guerre des Immortels - Le Blog de la Cellule - Le Blog de Sens - Le Blog du Val - Le Val
Romaric Briand
 
Messages: 2712
Enregistré le: 07 Déc 2007, 18:36
Localisation: Saint Malo

Messagepar Christoph » 21 Déc 2007, 03:05

Dans mon optique, ceci équivaut déjà à un nouveau jeu (idem pour ce que fait Lionel). Mais souvent, on tend à penser que c'est le même parce que c'est le même univers.
Or, mon point de vue se fonde essentiellement sur le système et comment il encourage des dynamiques de groupe particulières (ce qu'on est en train d'aborder dans le rapport de partie de Nobilis).

D'ailleurs, il y a beaucoup de jeux qui se déroulent dans notre propre monde et on aurait pas idée de dire que ce sont les mêmes jeux. Pourquoi faire cela avec Agone? Peut-être parce que beaucoup de rôlistes ne voient pas le jeu de rôle comme étant son propre média et le subordonnent à la littérature (voire à l'encyclopédie imaginaire).
Christoph
 
Messages: 247
Enregistré le: 09 Déc 2007, 04:26
Localisation: Yverdon, Suisse

Messagepar Romaric Briand » 21 Déc 2007, 18:09

En tous cas du point de vue "background", je ne juge pas sur les règles, Agone est pour moi un idéal.
Mais tu as raison de signaler que je n'ai finallement jamais joué à Agone.
interressant, iterressant :-k
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
Sens - La Guerre des Immortels - Le Blog de la Cellule - Le Blog de Sens - Le Blog du Val - Le Val
Romaric Briand
 
Messages: 2712
Enregistré le: 07 Déc 2007, 18:36
Localisation: Saint Malo

Messagepar Lionel (Nonène) » 29 Déc 2007, 18:42

Je ne vais pas m'étendre sur le sujet... juste montrer que j'ai lu le post. ;)
Lionel (Nonène)
 
Messages: 88
Enregistré le: 29 Déc 2007, 18:42


Retourner vers Sens Hexalogie

cron