Génèse du projet (de l'idée à la publication de Sens)

La lutte contre Sens est à son commencement. Rejoignez la Résistance !

Génèse du projet (de l'idée à la publication de Sens)

Messagepar Romaric Briand » 25 Déc 2007, 03:54

Sens commence avec sur une petite anecdote :
Notre collège organisait tous les ans une grande course sportive pour aider les personnes atteintes de cécité. A la fin de la conférence nous avions le droit à un entretien avec un(e) aveugle appelé "Gribouille".
Une question m'est venue en tête : et si je demandais à cette personne de me dire ce qu'elle imagine quand je lui parle de "jaune".
J'ai posé la question... sans complexe le môme... et elle m'a répondu :
"je vois la forme de l'oeuf". Déclic !

clic !

Cette personnne ne voit pas le monde comme moi.

clic !

Cette personne vie dans un autre monde.

clic !

Et s'il existait des sens différents des notres ?

clic !

Des sens qui permettraient de voir le monde tel qu'il est et pas tel que je le vois maintenant.

clic !

oh putain !! Un JDR sur le thème ! avec des créatures munies d'autres sens. On pourrait les jouer et decouvrir des tas de trucs...

l'idée est en sommeil, pendant de nombreuses années...
Je découvre Vampire. je créer mon premier jeu de rôle "Saint Seiya", puis mon second "Symétrie". Symétrie n'a aucun succès auprès des joueurs, c'est un INS raté, sur l'idée de Dieu, des anges et des démons... par contre Saint Seiya arrache nos chemises au lycée tellement notre Cosmos explose ! On y joue trois fois par semaine ! et quand on y joue pas on en rêve la nuit ou dans des bars enfumés ! Je maîtrise du vampire et du Saint Seiya et je commence à developper Sens...

à l'epoque je suis très fan de star océan II et de Final Fantasy VII sur playstation... du space opera, de bôase ! Je me dit tiens je vais réaliser mon idée de Sens avec un univers space opéra où plein de civilisations avec des sens différents tentent de s'entendre (pas qu'avec des oreilles).

Je commence à créé mon propre univers. Tout neuf, sans le support visuel commode d'une série.

Seulement le jeu est jugé trop LUMINEUX. Karim, un de mes meilleurs potes me fait cette reflexion :

"De toute façon Rom avec toi on peut jouer à n'importe quoi... ça reste du saint seiya... tes vampires sont sainseiyesques... tes perso sont sainseyesques... t'es sainseyesque... et si tesseyesque de faire autre chose. Tu sais dans un monde lumineux les flammes ont les voient moins que dans un monde crépusculaire. Si tout est charismatique... plus rien ne l'est..."

Aie ! Aie ! Quant un pote vous envoie ça dans la tronche, vous avez interêt d'avoir les joues solides !

Et moi, comme un connard, je lui est dit :

"ah ouai ? Ben c'est ce qu'on va voir ! Je vais te fair un post-apo mon pote... que même shadowrun ce sera la belle vie en comparaison !"

Je me lance dans un refonte de Sens avec pour source d'inspiration 4 éléments : METROID - ALIEN - TERMINATOR - DUNE
Seulement voilà... quand on balance le naturel par la fenêtre il revient gentiment par la porte de d'entrée.

Au départ Sens ce deroulait sur une Terre post apocalyptique.

Puis, je me suis dit que trois quatre immortels, ça pouvait pas nuire... au final j'en ait créé sept, puis huit... puis... plusieurs... et puis alors avec du charisme ! Les mechants mettaient trois plombes à creuver avec des speetch interminables.

Bref les scenars qui devaient être tristes et post-apo sont devenus... saint seyesque... sauf que l'histoire a plu, à une table, puis à deux, puis à trois, puis à quatre ! Sens Rebirth était un micro succès pour les intimes. On y jouait à raison de un scenar par semaine et j'ai plusieurs joueurs ici qui pourront le confirmer.

Je suis entré en FAC de philo. J'ai découvert des gens qui ne connaissaient ni Saint Seiya ni le JDR. ne pas connaître le JDR passe encore mais ne pas connaître Saint Seiya !!! C'est de l'insulte, selon moi. Je leur ai fait decouvrir la serie. On a commencer à boire des bières saint seiya, à manger des pizza saint seiya, à se prendre des ultimes cuites saint seiya et à avoir des discussions chargées de cosmo-énergie. Je leur est proposé le JDR Saint seiya... c'est la suite logique. On a fait peter le cosmos ! Puis on a vite fait péter du Sens ! avec une petite bouteille de whisky... ça peut pas nuir... hein Haagenis ?

Je devais ecrire un scenar par semaine. Très vite on a fini Sens Rebirth. Ils voulaient continuer à jouer les cons là ! il a fallu ecrire Sens Death, puis Sens Nothingness, puis Sens machin truc.. etc. En même temps que nos idées en philo evoluaient, notre vision de Sens a évoulée. On a commencé à se poser pas mal de question sur le monde réel et sur le monde Sens.

ON se disait tous qu'il était dommage de vivre une telle aventure sans pouvoir en parler autour de nous. Alors on a essayé de mettre tout notre entourage à Sens. Certains racontaient les scenars à leur petite copine ! D'autres à leur moniteur auto-école... on a même réussi à faire jouer le moniteur auto-école... putain quand j'y pense...

Je me suis mis à écrire tout ça. En raffinant le premier jeu pour en faire un JDR moins gamin et moins saint seiya... plus philosophique... quoique Alice a réussi à repérer le truc l'autre jour sur Casus. Il m'a dit qu'il y avait du saint seiya là dedans. Il s'est pas planté !

Au final j'avais compilé plus de milles pages A4 sur PC. Je les avais fait relier pour que ça fasse bien. Puis un gars m'a dit :

"il faut que t'edites ça !"

J'y pensais même pas... bon ben... pourquoi pas ?
Il me dit :

"je connais un gars qui s'appelle "Grumph" qui peut p'tet te filer un coup de main"

Il etait hors de question que je présente mon torchon au Grumph. C'était bourré de fautes d'orthographes et illisible pour un non-initié à Sens.

J'ai donc réalisé le premier "Sens Rebirth" avec une belle couverture et tout et tout... ça m'a pris un an pour un jeu ! J'ai rencontré mon super-éditeur... Numérobis. C'est un imprimeur de Rennes. Il est connu parce qu'il a joué dans "Asterix et Cléopatre". IL a imprimé 30 exemplaires du bouquin et il m'a dit "ouah, beau boulot. c'est quoi un jeu de rôle ?". je lui est raconté ce que je faisais et là ! il m'a dit : "j'ai des numeros ISBN ça vous tente ?". j'étais aux anges. Sans même devoir passer devant une maison d'édition, sans même devoir faire des démarches éditoriales pénibles... ça y est j'étais édité ! Je n'en revenais pas.

J'ai commencé à vendre le bouquin et j'ai profité des manifs contre le CPE à Rennes pour faire des demo.

Partout à Rennes il y avait des étudiant qui glandaient ! Dans les FAC. Je débarquai la nuit avec Sens sous le bras et je disai tout fort :

"Qui n'a jamais fait de JDR ? là dedans ! Plutôt que de boire du café et de la bière viens jouer un vrai Résistant !"

Le jeu a beaucoup plu. Quant on est communiste en résistance contre un gouvernement que l'on juge comme un "big brother" on fait des manifs le jour et on joue à Sens la nuit ! C'est bien connu ! Je me suis donc investi dans le mouvement en tant que créateur de JDR politique. Comment ne pas comparer Dominique de V à Myphos Quadria... quant on est bien rouge politiquement (et pas que politiquement d'ailleurs...)

Sur la place du parlement... un village de fortunne s'organisait. Ils y proposaient une auto-gestion. Il y avait des activité créatives qui y étaient organisées tous les soirs... J'ai donc proposé mon JDR. J'ai fait jouer des résistants, des alter mondialistes, des clochards, des electrothecnos, des baba cool... des CRS (non quand même pas quoiqu'ils avaient déjà des combinaisons à la métroïd)...

Le jeu a fait parler de lui.

Il fallait passer le test ultime... LE GRUMPH !

Vilaine la juhel, 7 heures du matin... le Romaric est perdu dans la Mayenne... C'est ici que, dans son terrier, le maître Grumph se cache... Il fait peur... très peur... plus peur que les géants de shadow of Colossus !

Le bouquin il l'a déjà lu. Après une longue discussion sur le sujet Grumph m'envoit balader ! il se dit désarçonné par ce projet arrogant ! prétentieux ! Il prophétise :

"mon gars va sur les forums ! Dis leur ce que tu viens de me dire ! Tu vas te faire défoncer la tronche ! Tu dis que personne ne réfléchit sur le JDR et que toi ! toi ! tu as trouvé le miracle ! Va donc sur le site de the forge et dis leur que ce sont des cons ! Va donc voir Artanis celui là va te remettre à ta place ! P'tit con ! Alors ok ton projet il a de la geule, je vais même te piquer deux trois idées ! mais putain..."

On discuté JDR comme ça... dans le calme... des tontons flingeurs...

("on va agir dans le calme... se méfier d'nos nerfs")

On a discuté jusqu'à ce que la nuit tombe. je lui ai expliqué ma vision des joueurs et du MJ je lui ai raconté l'histoire de Sens.

Puis on a parlé format. Il m'a expliqué que le jeu de rôle ne pouvait plus s'ecrire de la meme manière et qu'il fallait des mises en pages plus attrayantes. Des jeux de poches lui semblait plus adapté. J'ai pris des notes, une leçon d'humilité et un conseil sacré : "va voir Artanis, il n'y a que ce gars là qui peut t'aider".

Et c'est ainsi que ma quête d'Artanis commença...

Pour cela il me fallait internet... "c'est quoi un imelle ?" "c'est quoi un lien ?" "C'est quoi emmessaine ?" Une longue route... pénible... puis la délivrance...

J'ai trouvé une photo d'Artanis... une sorte de Harry Potter teuffeur avec un anoraque kaki... c'est ça, Artanis ? Je l'imaginais déjà avec de la cosmo-énergie et le charisme d'un lion ! En fait... non... et puis si ! J'ai bien vu après mes premiers post sur le forum que j'avais à faire à un "gros dossier" comme on dit en Bretagne. Un mec qui pouvait changer la face d'un projet en posant deux ou trois questions dont il a le secret.

Sur le forum j'ai rencontré un gars... indescriptible... Démiurge. Alors lui si j'étais homo je lui sauterai dans les bras tout de suite ! Il avait des idées très semblables aux miennes. On a beaucoup causé ! beaucoup, beaucoup, beaucoup causé... les nuits blanches se multipliaient.

J'ai découvert le GNS, j'ai toujours rien compris mais... je progresse... Sens a changé de visage. j'ai decouvert que l'histoire et le background n'étaient pas au coeur du JDR et que le système était important. Le JDR doit former un ensemble cohérent pour transmettre un message. Le JDR est le message... les scenars ne sont pas les seuls porteurs de l'histoire.
il fallait tout réécrire... à cause de ses cons là... en plus j'ai découvert le système sans dés de Nobilis...

phase de déprime... rupture conjugale... déménagement à Saint Malo... Idées sombres... puis... Renaissance !

Le livre de Somoza "la caverne des idées" m'a offert la vision ultime de mon JDR. Un livre bizarre et un commentateur ! La forme idéal pour un livre qui parle des livres... ou un JDR qui parle du JDR ! En trois semaines cette forme d'ouvrage m'a permis de résoudre tous mes problèmes !
Un livre de poche... comme un bouquin de philo... je suivais les conseils de Grumph... tout en me faisant plaisir ! Parfait !

Je suis retourné voir Numéro Bis et je leur est raconté mon aventure ! Ils m'ont fourni les 6 numéros ISBN et ils m'ont souhaité bonne chance !

Maintenant je croise les doigts pour faire que cette aventure devienne bientôt la vôtre !
Modifié en dernier par Romaric Briand le 16 Juin 2008, 16:03, modifié 1 fois.
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
Sens - La Guerre des Immortels - Le Blog de la Cellule - Le Blog de Sens - Le Blog du Val - Le Val
Romaric Briand
 
Messages: 2749
Enregistré le: 07 Déc 2007, 18:36
Localisation: Saint Malo

Messagepar Frédéric » 25 Déc 2007, 12:38

:D :D :D

C'est tordant ! Tout bonnement tordant de suivre l'évolution du projet de cette façon !
Je suis là pour la suite des aventures !
"Par le météore de Pégase !"
Frédéric
 
Messages: 823
Enregistré le: 08 Déc 2007, 13:27
Localisation: L'Arbresle (69)

Messagepar Christoph » 25 Déc 2007, 20:35

Haha, sacrée histoire! J'aurais bien aimé être résistant avec vous!

Je vois que j'ai quand même une place privilégiée dans ton aventure. Ca me fout un peu les boules, mais en même temps, c'est pour ce genre de choses que ce site est là!

J'ai remarqué que tu mets souvent un article devant les prénoms. Dans mon petit coin de Suisse (Delémont et le canton du Jura en général) c'est comme ça qu'on parle. Tous les autres coins de Suisse romande trouvent cela extrêmement rustre.
Chez toi, c'est du langage standard ou est-ce que cela dénote quelque chose de particulier?
A vrai dire, j'ai un vague souvenir que d'autres Français faisaient pareil que toi, mais plus très sûr.
Christoph
 
Messages: 247
Enregistré le: 09 Déc 2007, 04:26
Localisation: Yverdon, Suisse

Messagepar Romaric Briand » 25 Déc 2007, 22:31

Chez toi, c'est du langage standard ou est-ce que cela dénote quelque chose de particulier?


J'ai mon franc parlé (attention jeu de mot sur votre droite). Quand je mets "le" devant un nom c'est générallement pour indiquer que je le mets sur un bon niveau d'admiration... notez que je ne me prive jamais d'un petit "il est content le Romaric".
Et surtout, ça donne un p'tit coté mignon que je ne me refuse jamais.
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
Sens - La Guerre des Immortels - Le Blog de la Cellule - Le Blog de Sens - Le Blog du Val - Le Val
Romaric Briand
 
Messages: 2749
Enregistré le: 07 Déc 2007, 18:36
Localisation: Saint Malo

Messagepar Frédéric » 26 Déc 2007, 13:44

En français, ça aune connotation un peu "paysane" cette façon de parler : "tiens, v'là la Martine !"
Frédéric
 
Messages: 823
Enregistré le: 08 Déc 2007, 13:27
Localisation: L'Arbresle (69)

Messagepar Romaric Briand » 26 Déc 2007, 15:14

On sent la remarque du type qui me connait en vrai !

Dame bon d'là ! T'as ben raison toi ! Pô con l'démiurge...
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
Sens - La Guerre des Immortels - Le Blog de la Cellule - Le Blog de Sens - Le Blog du Val - Le Val
Romaric Briand
 
Messages: 2749
Enregistré le: 07 Déc 2007, 18:36
Localisation: Saint Malo

Messagepar Frédéric » 26 Déc 2007, 16:08

Boah, non, je connais pas mal de gens qui font ça...
Après, c'est vrai que ça peut aussi servir de boutade : "Il est malin, le Bernard". Je ne saurais expliquer la particularité que ça donne au nom... c'est peut être une réification (objectisation)...
Frédéric
 
Messages: 823
Enregistré le: 08 Déc 2007, 13:27
Localisation: L'Arbresle (69)

Messagepar ShamZam » 11 Fév 2009, 02:10

Dernier topic que je remonte des profondeurs puisque c'est mal mais purée... quel bonheur c'te post ! Nikel pour aller faire un gros dodo.

Merci Rom de l'avoir écris, il est instructif par son aspect franc et vrai des (més)aventures de la création de JDR.
ShamZam
 
Messages: 31
Enregistré le: 09 Fév 2009, 01:12
Localisation: Metz

Messagepar Romaric Briand » 11 Fév 2009, 03:10

ha ha ha c'te vieux truc ! ^^
J'écrirai peut être une suite à ce texte un jour.
car il reste bien de choses à raconter.
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
Sens - La Guerre des Immortels - Le Blog de la Cellule - Le Blog de Sens - Le Blog du Val - Le Val
Romaric Briand
 
Messages: 2749
Enregistré le: 07 Déc 2007, 18:36
Localisation: Saint Malo

Messagepar ShamZam » 11 Fév 2009, 10:22

Ce serait pour ma part bienvenu.
ShamZam
 
Messages: 31
Enregistré le: 09 Fév 2009, 01:12
Localisation: Metz

Messagepar edophoenix » 11 Fév 2009, 18:28

Sens (Romaric Briand) a écrit: car il reste bien de choses à raconter.


Ah ouais ! Ca serait cool, ça ! J'aime bien ta manière de raconter l'histoire avec ton franc-parler !
"Le Paradis, c'est un roman devant un bon feu ! " - Théophile GAUTHIER.
"Toute notre dignité consiste donc en la pensée " - B. PASCAL, Pensées.
"Si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui nous empêche d'en inventer un?" - Lewis Caroll, Alice au pays des Merveilles.
"Vouloir nous Brûle, et Pouvoir nous Détruit" - H. de Balzac, La Peau de Chagrin.


La ludologie, c'est bon, mangez-en !
edophoenix
 
Messages: 337
Enregistré le: 02 Mar 2008, 22:58


Retourner vers Sens Hexalogie

cron