[Le Monde... Logique?] Les chroniques et délires de Newtwo

La lutte contre Sens est à son commencement. Rejoignez la Résistance !

Re: Les chroniques et délires de Newtwo (much spoils ahead)

Messagepar Newtwo(François) » 12 Oct 2016, 10:37

Hmmm... Faut pas m'encourager à creuser, comme ça... Parce qu'après, moi, je creuse ^^

Note provenant d'autres articles : Ahriman est un autre nom pour Angra Mainyu (le Bien), et Ohrmuzd l'un des nombreux noms de Spenta Mainyu (le Mal)

EDIT : Une erreur s'est glissée ici, j'ai inversé les deux noms, Ahriman et Ohrmuzd. Les conclusions sont donc à revoir. J'aurais du m'en douter, après tout dans Final Fantasy, Ahriman n'est pas le plus sympathiques des bestiaux...

Reprenons un autre extrait :
--
"Classical Zurvanism" is the term coined by Zaehner (1955, intro) to denote the movement to explain the inconsistency of Zoroaster's description of the 'twin spirits' as they appear in Yasna 30.3-5 of the Avesta. According to Zaehner, this "Zurvanism proper" was "genuinely Iranian and Zoroastrian in that it sought to clarify the enigma of the twin spirits that Zoroaster left unsolved." (Zaehner, 1961)

As the priesthood sought to explain it, if the Malevolent Spirit (lit: Angra Mainyu) and the Benevolent Spirit (Spenta Mainyu, identified with Ahura Mazda) were twins, then they must have had a "father", who must have existed before them. The priesthood settled on Zurvan - the hypostasis of (Infinite) Time - as being "the only possible 'Absolute' from whom the twins could proceed" and which was the source of good in the one and the source of evil in the other (Zaehner, 1961).

The Zurvanite "twin brother" doctrine is also evident in Zurvanism's cosmogonical creation myth, that in its "classic" form, does not contradict the Mazdean model of the origin and evolution of the universe, which begins where the Zurvanite model ends. It may well be (as proposed by Cumont and Schaeder) that the Zurvanite cosmogony was an adaptation of an antecedent Hellenic Chronos cosmogony that portrayed Infinite Time as the "Father of Time" (not to be confused with Cronus, a Titan and father of Zeus) whom the Greeks equated with Oromasdes, i.e. Ohrmuzd/Ahura Mazda.

The "classic" Zurvanite model of creation, preserved only by non-Zoroastrian sources, proceeds as follows: In the beginning, the great God Zurvan existed alone. Desiring offspring that would create 'heaven and hell and everything in between,' Zurvan sacrificed for a thousand years. Towards the end of this period, androgyne Zurvan began to doubt the efficacy of sacrifice and in the moment of this doubt Ohrmuzd and Ahriman were conceived: Ohrmuzd for the sacrifice and Ahriman for the doubt. Upon realizing that twins were to be born, Zurvan resolved to grant the first-born sovereignty over creation. Ohrmuzd perceived Zurvan's decision, which He then communicated to His brother. Ahriman then preempted Ohrmuzd by ripping open the womb to emerge first. Reminded of the resolution to grant Ahriman sovereignty, Zurvan conceded, but limited kingship to a period of 9000 years, after which Ohrmuzd would rule for all eternity (Zaehner, 1955:419-428).
--
Le sacrifice, le mal, règne au départ... puis le doute, le bien, ensuite. Le dieu (présenté comme une figure du sacrifice) et le diable du val commence soudain à être sensés.

J'ai encore du mal à voir au travers du brouillard, mais je sens venir des éclaircissements sur la relation entre Classiss, Atome/Aiguilleur (j'en viens à me demander s'il s'agit bien de la même personne, vu mes récentes réflexions sur Acide et l'Assassin... même si pour le moment je ne vois pas de raison de les séparer, eux deux.), Sétentra (le fils d'Azililz et de Classiss, l'oeuvre, mais aussi le personnage de Myriade), Acide, L'Assassin, Sens, peut-être même Myphos...
Et qui sait... Tout ceci nous dira peut-être qui Tu es, Romaric? Ou qui tu crois être...

J'y réfléchirais.

PS : Si je continue dans cette lecture, Romaric, tu as conscience que je vais ouvrir la voie à une flopée de critiques sur Sens? Présenter Dieu et Jésus comme le mal et le Diable comme le bien... On va faire jaser... Tu es prêt à être traité d'antéchrist?
Modifié en dernier par Newtwo(François) le 12 Oct 2016, 14:12, modifié 3 fois.
Cauannos chez les gaulois; Daemon Kaimetsu à las Noches; Cagliostro à Gotham City; Newtwo au club troll; Arrakis sur le Val; Silver dans nombre d'univers; Velaak dans quelques autres; François Néron pour la plupart des hommes. Qu'est-ce qu'un nom?
Newtwo(François)
 
Messages: 272
Enregistré le: 24 Jan 2016, 01:08

Re: Les chroniques et délires de Newtwo (much spoils ahead)

Messagepar DevilMcam (Camille) » 12 Oct 2016, 13:04

je crois que tu a fait une petite inversion à un moment :

D’après ce que tu cite (Zaehner, 1955:419-428), c'est le bien qui régnerai au départ, puis le mal. Ohrmuzd étant le mal, et Ahriman le bien.

Pour me faire un peut l'avocat du diable (haha, elle est bien bonne), je dirais que le sacrifice (en particulier si'il est de soi) n'est pas nécessairement à associer au Mal.

Si on s'en réfère à l'univers de "Vampre : Dark Ages", dans lequel les entités de Ahriman et Ahura Mazda ("(A)hur(A)mazd(A)" => Ohrmuzd? ) sont présentes et différentes, contrairement a ta citation qui attribu le pseudonyme "Ahura Mazda" à Ahriman (loin de moi l'idée de dire qu'un livre de jeu de rôle détient plus de vérité qu'un encyclopédie) ( Mais si c'est exactement ce qu'il viens de dire).
Ils y représentent respectivement les ténèbres (Ahriman), le bien pour les vamipres, mais plutôt le mal pour les mortels.
et le soleil (Ahura Mazda), le Mal pour les vampires, mais le bien pour les mortels.

On y perçoit encore une fois le couple ombre/lumiere, et les difference de bien et de mal pour les Bugs/vampires et les mortels/personnages? .
à moins que l'ombre et la lumière ne soient qu'une seule et même entitée...

c'est pas aussi structuré ni étoffé que tes précédents posts mais voila un peut d'huile jeté sur ton feu.
DevilMcam (Camille)
 
Messages: 80
Enregistré le: 07 Juin 2014, 20:59

Re: Les chroniques et délires de Newtwo (much spoils ahead)

Messagepar Newtwo(François) » 12 Oct 2016, 14:09

C'est marrant que tu amène le sujet des vampires s’opposant au soleil...

Sachant que je me complais en ce moment à développer toute une symbolique autour de mon étoile au val. Et que Arrakis, Soleil du Dragon, aurait engendré Dracul (litéralement "Le dragon") et toute l'engeance des vampires qui s'en suit. (J'avoue j'ai aussi fait ça parce que j'adore beaucoup trop l'esthétique de la noblesse vampirique)

Cela me fait penser que je dois aller voir du coté du val pour en parler et voir si ya pas un sujet répertoriant de manière facile à lire tous les noms d'étoiles et les constellations. Parce que je voudrais pas faire de doublons...


Quand à la potentielle inversion sur les deux divinités Zoroatriennes : En effet. Je me suis planté quand j'ai recopié... Faut que je reréfléchisse à tout le truc, du coup... Mon cerveau T.T
Cauannos chez les gaulois; Daemon Kaimetsu à las Noches; Cagliostro à Gotham City; Newtwo au club troll; Arrakis sur le Val; Silver dans nombre d'univers; Velaak dans quelques autres; François Néron pour la plupart des hommes. Qu'est-ce qu'un nom?
Newtwo(François)
 
Messages: 272
Enregistré le: 24 Jan 2016, 01:08

Re: Les chroniques et délires de Newtwo (much spoils ahead)

Messagepar Newtwo(François) » 13 Oct 2016, 11:08

Après y avoir repensé, je retourne sur le sujet.

Zurvan est l'entité absolue originelle, le temps, l'absolu, l'existence. Certains pourront dire que la perception humaine du temps n'est que l'effet de l'apparente continuité de nos Sens. Zurvan me semble être le Moi des Sens.

Zurvan veut des descendants, il ne veut plus être seul, malgré le fait qu'il soit tout ce qui est. (CF thread : "Sens, ce parasite")

Maintenant viens l'élément qui est peut-être une bêtise mais qui m'inspire bien, là. Cette histoire de sacrifice est un peu étrange, n'est-il pas? Zurvan étant seul, à qui sacrifie-t-il quoi? La seule chose qu'il peut sacrifier est lui-même. Mais comment? Mon idée est la suivante : Il utilise sa seule force, mais elle est absolue : la volonté. Il rêve. Il s'imagine. Il se change. Il imagine l’altérité, mais pour qu'il y ai altérité, il ne doit pas être tout ce qui est. Bref, vous avez compris où je veux en venir : Il sacrifie son existence omnipotente afin d'engendrer un monde.

De ce comportement naît deux tendances. Le sacrifice, et le doute. La volonté de se détruire pour que l'autre existe... mais aussi le doute quand à la véracité de l'existence de ce dernier. L'immersion complète dans le rôle qu'il se donne au prix de son essence propre, et la contre-immersion. Le cosmo qui se convainc que le monde est tout ce qui est, au prix du Moi, et le chaos qui se doute de l'existence du monde, convaincu de la seule existence du Moi.

Personnellement je suis très Chaos. Mais je le sais. Donc je peux m'en abstraire un peu et éviter de balancer comme une évidence que le doute a forcément raison, vu que Zurvan existe avant le monde. En effet, le 'avant' n'a pas de sens dans ce contexte. Et si Zurvan est bien l'être infini et absolu... si il décide de créer un monde... quelque chose d'absolu et d'infini... Peut-être bien disparaît-il au profit du monde. Mais pourtant le monde n'est rien sans cette perception du monde... Autant que la perception sans monde n'est pas grand chose...

BREF, Cosmo et Chaos s’opposent tout en fondamentalement tentant tous deux de résoudre le même paradoxe, et arrivant au même problème.

Ohrmuzd est Spenta Mainyu, le sacrifice de Zurvan, l'immersion, la lumière, le cosmo. Le sacrifice du Moi pour le monde. Il est le "Bien", et peut être nommé Dieu. Il se lie au monde. Il se lie au monde, et il se tue pour lui permettre d'exister, il est donc de Pouvoir et d'Arme dans le val.

Ahriman est Angra Mainyu, le doute de Zurvan, la contre-immersion, l'ombre, le chaos. La destruction du monde pour le Moi. Il est le "Mal", et peut être nommé Diable. Il se sépare du monde. Il se concentre sur lui-même, il vie et il pense, il est donc essentiellement de Coeur et d'Esprit dans le val.

Maintenant qu'on a défini les protagonistes...

Quelque chose me viens. Classiss... Classiss est en effet les deux à la fois. A la fin de Sens Néant... Il se tue afin de libérer le monde de lui-même... Il utilise son arme contre son cœur, le Dieu tue le Diable. Mais en même temps... Il critique les liens, et la monstruosité du monde extérieur, celui de Dieu, de Sens... Il utilise donc aussi son esprit contre son pouvoir... le Diable tue le Dieu.

Tout cela a lieu en même temps mais les tendances naturellement Cosmo ou Chaos de chacun vont nous pousser à l'analyser sous un angle ou sous l'autre.

Le val me chiffonne toujours, du coup... Dans le val, Dieu a été banni par le Diable et Helios, comme dans le mythe créateur Zurvanien, où Ahriman prend la place de Ohrmuzd au départ et que Zurvan tranche en sa faveur... Mais dans le mythe c'est sensé être temporaire. On pourrait acter que cette idée est juste un espoir des Zurvanien, et pas plus significatif que cela, mais cela me dérange de ne choisir que les bouts qui me plaisent... A moins que... Si Mercure est bel et bien un retour d'un DIeu corrompu et proche de l'Acide (cf posts plus haut. Je suis de plus en plus sûr que Mercure est Dieu Corrompu, Pouvoir corrompu, Création Corrompue, Acide. Son réalisme forcené, ses relations d'influence et jeux de pouvoirs, ses mensonges, sa description comme étant un assassin...) alors il est bel et bien en train de revenir...

Bon, sur ce, je suis quand même sensé faire autre chose de mes journées que théoriser sur Sens... Mercure me force à avoir un travail, tout de même...

PS : au passage, je vous conseille la chaine youtube Idea Channel, pour plein de vidéos très intéressantes, comme : https://www.youtube.com/watch?v=0coyhlG4HK4
Cauannos chez les gaulois; Daemon Kaimetsu à las Noches; Cagliostro à Gotham City; Newtwo au club troll; Arrakis sur le Val; Silver dans nombre d'univers; Velaak dans quelques autres; François Néron pour la plupart des hommes. Qu'est-ce qu'un nom?
Newtwo(François)
 
Messages: 272
Enregistré le: 24 Jan 2016, 01:08

Re: Les chroniques et délires de Newtwo (much spoils ahead)

Messagepar Newtwo(François) » 14 Oct 2016, 10:44

Tiens, je viens de me balader un peu dans des recherches associées au carré logique.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Carr%C3%A9_logique

J'ai pas mon Sens Rennaissance sous la main, mais il me semble bien que dans Sens Ombre Monde, Soren présente le Cadran avec Vie et Mort comme étant les barres horizontales, et Création et Néant en barres verticales.

On voit bien que dans le carré logique, les barres verticales sont bien plus proches en terme de sens que les horizontales, car les deux barres verticales représentent l'idée de "subalterne", là où les barres horizontales représentent deux idées différents, la contradiction et la subcontradiction. Cela expliquerait-il la foule de confusions quand aux runes de Néant et de Création?
--
Je parle du fait qu'on ai aucun élément assurant clairement qui est l'incarnation du Néant et qui est l'incarnation de la Création dans le couple Aziliz/Nédémone, mais aussi du fait que les livres sont dans l'ordre de leur addition aux ordinateurs si on considère Cosmo à part de par son rôle d'encyclopédie utilisable dès Rennaissance, et si on inverse l'ordre de Néant et Création, mais encore du fait que l'Aqua-City chimérique de la larme de Sens "Néant" est présentée comme étant celle d'Aziliz... Alors qu'Aziliz ne peut pas connaitre Aqua-City, si elle a bien perdu tous ses sens... (contrairement à Classiss, qui connait Aqua-City.) Et il y a plein d'autres éléments pouvant jeter le doute. (Et qu'on ne vienne pas me dire qu'on est sur que Classiss soit Création et Aziliz Néant grâce à Sens Ombre Monde : Ces informations viennent de Soren, qui les tiens de Météore. Ils peuvent se planter, surtout quand on sait pertinemment que Classiss a réussi à déformer la réalité elle même grâce à ses mensonges.)
--

Je ne peux pas m’empêcher de visualiser désormais une nouvelle structure : les rails du déterminisme allant de gauche à droite suivant la flèche du temps, composés d'une infinité de cadrans liés par leurs barres latérales, confondant la création et le néant afin d’étendre la vie et a mort, avec avant chaque nouvelle barre verticale un couple de barres diagonales assurant le lien et la structure.

Cependant, cela reste une vision en 2D. Je sais qu'elle est limitée. Mais je la trouve jolie, et en cela, elle est véritablement utile, comme dirait le petit.

Et il me reste à analyser les 4 coins du cadran, les transcendantaux qui ne sont pas la relation... J'y arriverais.

Edit : Une chose m'est venue il y a quelques temps à propos de Classiss et Aziliz. Au vu des pouvoirs de la larme "d'aziliz"... Et de la nature fantomatique de Classiss... Et si Classiss n'existait pas? Et s'il n'était toujours et depuis le début que la projection qu'Aziliz s'en fait?
Modifié en dernier par Newtwo(François) le 16 Oct 2016, 16:54, modifié 1 fois.
Cauannos chez les gaulois; Daemon Kaimetsu à las Noches; Cagliostro à Gotham City; Newtwo au club troll; Arrakis sur le Val; Silver dans nombre d'univers; Velaak dans quelques autres; François Néron pour la plupart des hommes. Qu'est-ce qu'un nom?
Newtwo(François)
 
Messages: 272
Enregistré le: 24 Jan 2016, 01:08

Re: Les chroniques et délires de Newtwo (much spoils ahead)

Messagepar DevilMcam (Camille) » 16 Oct 2016, 13:20

Si on considère le cadrant comme étant une projection du carré logique, moi je vois deux coins noirs et deux coins rouges, qui s'opposent selon les diagonales du carré.

Trefle, Pique, Carreau, Coeur,

"l'arme, le coeur, l'esprit et le pouvoir"
-SENS Chaos, page 356

Vendredi dernier, suite à un bug informatique j'ai recalculé les runes de mes bugs, et globalement ma table à perdu en Néant pour gagner en Chaos, ce que je m'explique par une évolution de ma pensé au sujet de ces deux runes, l'une associé au mouvement, donc à la liberté, l'autre étant "pour certains [...] la rune de la liberté".

ce qui rejoins une petite discutions qu'on a eu au sujet du changement de rôle Indalesse/Classiss.
D'ailleur, l'air étant un Gaz fait plus penser au Chaos qu'au Neant, et vice versa.
De même, pour certains Wilfried est perçu comme Création et Classiss comme Chaos, avant d'avoir le discourt de Sollipsis à ce sujet.
On mélange bien Néant et Création, pourquoi pas rajouter Chaos dans le lot
DevilMcam (Camille)
 
Messages: 80
Enregistré le: 07 Juin 2014, 20:59

Re: Les chroniques et délires de Newtwo (much spoils ahead)

Messagepar Newtwo(François) » 17 Oct 2016, 01:58

L'équivalence des 4 premières runes avec les 4 qualités des dames du val me semble évident, de même qu'avec les 4 éléments, et comme le montre le début de Rennaissance, de toute façon, les 6 "choses" (pour employer le terme utilisé par Myphos dans Néant. Que ceux qui ne voient pas où Myphos apparaît dans Néant relisent ce thread, la fin de Chaos, et la visite de la larme d'Aziliz dans Néant.)

Arme - Mort - Feu
Coeur - Vie - Eau
Pouvoir - Création - Terre
Esprit - Néant - Air

J'aurais tendance à penser que les couleurs des ensembles figurant les propositions correspondants aux coins, dans la représentation sur wikipédia, sont rouges et noires par coïncidence, surtout qu'il ya aussi du gris. De plus, concernant ses quatre coins, j'ai d'autres lettres en reserve à leur appliquer, CSRM (en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre et en partant d'en haut à gauche) qui ne collent pas avec le AEOI du carré logique, ni avec un éventuel Pique-Trèfle-Coeur-Carreau, ou Arme-Pouvoir-Coeur-Esprit.

Notons de plus que les 2 diagonales sont des conséquences, et qu'elles sont dans Sens :

Lumière-Cosmo
Ombre-Chaos

Mais ces conséquences semblent être absentes du val. Ou le sont-elle? En effet, il y a deux cartes qui n'entrent pas dans ces familles. Les 2 jokers. Le diable et le crucifié. Et on dira ce qu'on veut sur le fait que le diable soit porteur de lumière, je pense qu'il est l'ombre. La "lumière" qu'il amène, selon moi, c'est l'ombre. L'alvéa, si l'on veut. Donc :

Lumière-Cosmo-Crucifié
Ombre-Chaos-Diable


Mais pour revenir à ce que tu dis, Camille :

L'idée que le Chaos et le Néant sont très liés me semble normale. D'ailleurs... La famille d'esprit a vendu son âme au diable, et l'esprit est une couleur rouge, donc liée au joker de sang. Le maitre d'Air d'Aziliz est Sidéral, un maitre d'Air et d'Ombre. Hesperus compare également l'air et l'ombre.

Mais de même, le cosmo est assez lié à la création, malgrès les insultes que lance Classiss à l'égard de Myphos. Après tout, même si l'univers posé par Classiss est magique, il en pose les règles, et Classiss aime le beau, l'original... Bref, il n'est pas contre une forme de perfection, bien au contraire. Car c'est normalement ce vers quoi tend l'auteur : une œuvre parfaite. De même, le Pouvoir est une couleur noire, liée au joker de cendre. La Lumière est très liée à la Terre, sur Myriade, aussi, de par sa stabilité.

De plus, le feu est mis en lien avec la lumière(Pulsar, Rayon, l'idée que le feu fasse naître de la lumière, ect...), et l'ombre est très liée à l'eau (Anti-Helios, les failles obscures, le fait que le vase d'Indalesse soit de glace, et qu'il se soit débarrassé de son feu, ect...).

La confusion entre les runes de Néant et de Création est un autre sujet, il me semble. La proximité n'est pas de la même nature...
Nous noterons aussi que tous mes apprentis sur le val confondent esprit et pouvoir, je sais pas ce qu'il en est pour vous?

En fait nombre de confusions viennent du fait que Classiss est à la fois la Création ou le Néant... Mais aussi et peut être surtout : L'aiguilleur et son Démon. Dieu et le Diable.

La grande question est : Pourquoi est-il à la fois Dieu-Cosmo et Diable-Chaos, alors qu'il est déjà Esprit-Néant ou Pouvoir-Création, et que Myphos et Wilfried sont déjà là pour être Dieu et Diable...

J'ai comme l'impression que Classiss ne devrait pas appartenir à ce monde. Comme si il n'était pas ce qu'il est sensé être... Il en dégagerait sûrement de la fierté.

Et pourtant, je crois que la réponse se situe en Sétentra. Dans Sens Néant, dans le paradoxe, la philonite, et la capacité qu'elle donne à voyager entre les mondes. Une idée me trotte en tête quand au lien entre le mythe que j'ai cité ci-dessus sur les enfants de Zurvan, et l'enfant que porte Aziliz lors de "l'accident". Je m'explique : L'enfant de Classiss et d'Aziliz est assurément un immortel, s'il était né, au vu de ses parents. Et si il avait survécu? Et que dans l'ombre monde, étant d'ombre philonite, il avait été directement adulte, comme les quadrillas? Et si c'était lui, le Classiss que l'on rencontre? Le schyzophrène devenu Sens. Atome. Sétentra. Ect..

PS : Quelqu'un a une explication quant à la scène dans Mort où Classiss décide que Météore ne doit pas aller voir Buveur?
Cauannos chez les gaulois; Daemon Kaimetsu à las Noches; Cagliostro à Gotham City; Newtwo au club troll; Arrakis sur le Val; Silver dans nombre d'univers; Velaak dans quelques autres; François Néron pour la plupart des hommes. Qu'est-ce qu'un nom?
Newtwo(François)
 
Messages: 272
Enregistré le: 24 Jan 2016, 01:08

Re: Les chroniques et délires de Newtwo (much spoils ahead)

Messagepar Newtwo(François) » 18 Oct 2016, 00:54

Salutations tout le monde. Enfin les trois personnes qui lisent encore mes délires.

Je viens de regarder l'imaginarium du docteur Parnassuss. Je vous le conseille. C'est un film... étonnant. Mais il est bon d'aussi s'informer quand à l'histoire derrière la production du film, pour ceux qui ne sauraient pas. En effet, ce film est le dernier film de Heath Ledger, avant qu'il ne meure dans des circonstances douteuses (la police a tranché pour l'accident, mais une surdose médicamenteuse, on m’ôtera pas de l'idée que ça peut être un suicide. Et jouer le joker puis son personnage dans Parnassuss avant de mourir... Cela me semble trop de coïncidences. Mais ce n'est que mon avis, qui sur cet aspect est assurément très biaisé.)

On peut y voir nombre de messages. Notamment sur l'industrie d'Holliwood qui opprime les directeurs de films et qui les pousse au pire. Mais je tenais à signaler qu'à la fin, personnellement, je vois une scène terrible d’interaction entre des personnages emplis de sens... Un conteur d'histoire à la pensée performative, un diable empli de doute et de plaisir immédiat, une figure du sacrifice et du mensonge fortement liée à l'économie et à l'uniformisation de nos cultures... puis une conclusion qui si l'on y prête bien attention, me semble montrer très bien quelque chose ressemblant beaucoup à la fin de Sens Chaos.

PS : vu dans Game of throne, et déjà parlé ici, mais j'avais pas le début de la scène en tête :

"do you know what the realm is? A story we agreed to tell each other over and over untill we forget it is a lie"
"And what do we get when we forget the lie? Chaos. A gapping pit waiting to swallow us all"
"Chaos isn't a pit. Chaos is a ladder..."

Le mensonge et l'ordre contre le chaos dans un affrontement idéologique mais aussi politique. La politique... la science du gouvernement, qui a permis à Helios de gravir les échelons. J'en suis persuadé... Mercure est juste le nouveau visage de Dieu!
On peut aussi y voir un message quand au fait que l'autorité religieuse a été remplacée dans notre monde par l'autorité économique... Si je m'attache à cette théorie, c'est aussi parce que je sais qu'ici, on est beaucoup à porter un peu de Rouge et de Noir. Le roliste est anti-religieux, sataniste, et anti-capitaliste. Donc ça colle bien :p

PPS : J'ai aussi trouvé un poème magnifique sur le mal-être dans la relation, de la part du grand Jacques. Cela n'a pas grand lien avec Sens (quoique... le passage autour de : "de mal à seul j’eus mal à deux" est assez librement interprétable. Mais l'écho que j'y trouve passe surtout par l'Imaginarium, en fait.) mais je trouve surtout que c'est terriblement beau, et j'ai l'impression qu'elle est très peu connue, alors je partage. "Sans exigeance" : https://youtu.be/uIkkiQsODBk
Cauannos chez les gaulois; Daemon Kaimetsu à las Noches; Cagliostro à Gotham City; Newtwo au club troll; Arrakis sur le Val; Silver dans nombre d'univers; Velaak dans quelques autres; François Néron pour la plupart des hommes. Qu'est-ce qu'un nom?
Newtwo(François)
 
Messages: 272
Enregistré le: 24 Jan 2016, 01:08

Re: Les chroniques et délires de Newtwo (much spoils ahead)

Messagepar Newtwo(François) » 19 Oct 2016, 14:02

Le joueur d'Alexei et de Siris m'a envoyé une idée de ce qui aurait put se passer si Alexei était resté après Buveur et avait été jusqu'à la fin de Mort (L'affrontement est décrit à la lumière des entraînements de Classiss dans le larme de Néant.)
Et comme quoi, même en supposant qu'il survive à la fin de Soren et FLF, il n'aurait pas put arriver jusqu'à Néant.

"Bon, il est temps d'aller affronter l'aiguilleur, suivez-moi!" La voix venait de derrière eux. Elle était familière, presque chaleureuse, mais l'entendre provoquait un haut-le-coeur chez Alexei qui se retourna d'un bond. Il y a quelque jour, il aurait sourit à la vue du bonhomme dans son costume pourpre violacé. Maintenant, il n'y avait plus que le feu qui se consumait dans ses yeux. La resplioïde se matérialisa, le bâton se déploya.

"VOUS! rugit Alexei"

"VOUS OSEZ VENIR ICI! PARLEZ! MAINTENANT!"

Le bonhomme répondit d'un sourire énigmatique. Ce sourire à la fois rêveur et sous-entendu. Ce sourire devenu insupportable. Le bâton s'abattit. L'air para.

"VOUS OSEZ VENIR ICI COMME S'IL NE S'ÉTAIT RIEN PASSÉ!"

D'un mouvement circulaire Alexei se dégagea de la prise avant de glisser le bâton en visant la machoire. Le bonhomme se dévissa sans répliquer.

"VOUS L'AVEZ LAISSÉ SE CONDAMNER! VOUS NE VALEZ PAS MIEUX QUE SENS!"

Le feu répondit au feu. Les mains s'emparèrent du bâton, forçant Alexei a se rapprocher, Un coup violent craquela la resplioïde si profondément qu'elle mit plusieurs secondes à retrouver sa surface lisse. Sonné, Alexei dû mettre genoux à terre.

"Oses encore me comparer à ce salaud et le prochain coup sera plus douloureux encore." Son regard était dur. Le bonhomme ressemblait à un vieillard usé par la vie. "Il t'a enlevé un père, mais il m'a enlevé mes enfants, ne l'oublie pas."

Alexei se releva péniblement. Le vieillard poursuivi.

"Je pensais qu'en restant à l'écart, il ne s'attaquerait pas à eux. C'était une erreur."

La lumière s'était éteinte. Tout n'était qu'un dégradé de pénombres. Le feu, toujours intense s'était caché derrière les braises fumantes. Le silence. Tout était dit. Rien n'était à écouter. Il n'y avait qu'a entendre céder, une à une, les fibres du lien.

"- Nous allons l'affronter. Est-ce que tu viens avec nous?
- Allez vous faire voir."

La dernière fibre avait cédé.


Ahlala... Et dire que la prochaine fois qu'ils verront Alexei, ce serra pour le trouver dans le camp de Myphos...
Modifié en dernier par Newtwo(François) le 20 Oct 2016, 10:44, modifié 1 fois.
Cauannos chez les gaulois; Daemon Kaimetsu à las Noches; Cagliostro à Gotham City; Newtwo au club troll; Arrakis sur le Val; Silver dans nombre d'univers; Velaak dans quelques autres; François Néron pour la plupart des hommes. Qu'est-ce qu'un nom?
Newtwo(François)
 
Messages: 272
Enregistré le: 24 Jan 2016, 01:08

Re: Les chroniques et délires de Newtwo (much spoils ahead)

Messagepar Newtwo(François) » 19 Oct 2016, 15:44

Sétentra.
Le fils de Classiss et Aziliz.
Depuis l'accident dans les bâtiments inversés, il a disparu, sa mère est transformée et quand à son son père... Il n'est plus présent qu'au travers de visions fantomatiques dans l'ombre des lieux de l'accident et de l'idée qu'il soit responsable de celui-ci, colportée par un vieil idiot qui prétend être lui.

Je n'avais jamais assez prêté attention à l'idée que Bope puisse être Sétentra, d'après Indalesse. Et si, au delà d'entendre qu'Acide est Sétentra corrompu, le message à entendre ici est que le vieux fou qui prétend être Classiss dans le monde des Bugs n'est autre que... son fils, Sétentra, l'enfant que portait Aziliz?
Cela m'évite l'idée désagréable depuis longtemps du mélange qu'on réalise entre Classiss, rune de Création, et Aiguilleur de Sens. Cela me semble très étrange en effet qu'un des traits du Cadran, seul, se télescope pour soudain prendre la place du Cadran entier. En revanche... le cadran qui se fait passer pour l'un de ses traits, là, je suis moins gêné par l'idée. Il suffit de le faire tourner.

Et une théorie fumeuse de plus sur les identités des personnages mystérieux, UNE! ^^

Autre chose : Une question que je me pose sur la jouabilité de Sens reste posée : Comment on fait si un joueur veut pas suivre Classiss à la fin de Mort parce qu'il en veux au vieux d'avoir laissé faire toutes les horreurs, sur Séléné?

RHA, encore autre chose : 2 runes qu'on ne joue pas. Création et Cosmo. Myphos ne dit rien de l'hexalogie. L'incarnation de la Création ne devrait-elle point faire de même? Classiss dit des choses, pourtant... et même Aziliz fini par exprimer vaguement quelque chose dans Chaos... mais il y a une autre option : l'incarnation de la création n'est juste pas là. Que ce ne soit pas le Classiss qu'on connait. D'autant que le traître prêtant avoir détruit la première base, le dernier livre. Sens Création.
Classiss est présenté comme étant un fantôme. Ce n'est peut-être pas pour rien.

UN autre détail : Tout du long de l'Imaginarium il y a cette emphase sur le choix entre les deux chemins... Et bien que le pendu soit présenté comme un menteur et comme ayant plein de défauts... il choisis et incite à choisir toujours le choix du 'bien', le coté qui s'oppose à celui du diable, de ce qu'on voit. De plus, il partage le sort du Dieu du val.
Et la dernière étape importante est lorsque Parnassus lui même refuse de choisir... C'est ce moment qui déclenche la fin, qui est elle-même complexe à analyser. Mais tout de même... un non-choix... cela m'évoque bien le paradoxe au cœur de Sens.
Difficile de faire plus de conclusions, surtout que Parnassuss souffre du même problème pour l'analyse que Sens. Il semble bien que les trois quarts des personnages ne fassent en réalité qu'un, et que le personnage central ai de plus plusieurs facettes, plusieurs rôles. Comme chaque personnage est une idée, les idées se mélangent en tout sens. Et c'est vite le bronks.
Cauannos chez les gaulois; Daemon Kaimetsu à las Noches; Cagliostro à Gotham City; Newtwo au club troll; Arrakis sur le Val; Silver dans nombre d'univers; Velaak dans quelques autres; François Néron pour la plupart des hommes. Qu'est-ce qu'un nom?
Newtwo(François)
 
Messages: 272
Enregistré le: 24 Jan 2016, 01:08

Re: Les chroniques et délires de Newtwo (much spoils ahead)

Messagepar Newtwo(François) » 20 Oct 2016, 10:52

Le joueur d'Alexei m'a encore surpris ce matin, avec ce petit texte.
Il illustre Siris, le fragile, en train de faire contact avec son golem de lumière et de feu, Entropie , au travers du trou noir. Il s'inscrit dans la suite de petits textes qu'il m'envoie à propos de la confusion en cours entre les larmes de ses différents simulacres, au travers de l'ombre.

[Musique <https://www.youtube.com/watch?v=NQXVzg2PiZw>]

L'ombre était le lieu. Celle du trou noir, celles de Myriade, elles étaient liées par leurs étranges capacités. Toutes deux avaient montré le meurtre de Chrisaor. Mais si les ombres de Myriade avaient montré Siris, celles du trou noir n'avaient rien montré d'autre que la lame de Myphos Quadria. Depuis l'expérience avec le resplioïde, cette scène était devenue récurrente. Impossible de se perdre dans les contemplations habituelles sans revivre cet acte traumatisant. Y avait-il un sens a tirer de cela? Possible, mais il restait une énigme.

Siris se demandait ce que Entropie avait compris de sa vision. Un sétentrien sans cesse en train d'étudier, de comprendre comme lui avait forcément une théorie. Avec un peu de chance, elle serait fascinante. Il avait du comprendre que la scène était violente, mais avait-il compris que l'un des deux êtres mourrait? Avait-il compris que les deux sphères nacrées étaient plus que des sphères nacrées?

Myphos poignardait son frère pour la énième fois. En silence. Le geste était devenu anecdotique, ennuyeux. Une simple distraction qui empêchait Siris de rêvasser. Plus d’indignation, plus de colère. Il n'y avait plus rien. Puis la silhouette se détacha. Elle était grande, fine, fragile, blanche. Elle l'observait. Il l'observait. La lame s'enfonçait une nouvelle fois. Personne n'y prêtait attention.

Et le silence fut rompu.

"- Bonjour.

- Bonjour.

- Qui es-tu?

- Nous sommes Siris. Nous sommes un fragile.

- Qu'est-ce que ceci? demanda la silhouette en désignant la scène qui se déroulait autour de lui

- C'est un humain qui tue un autre humain

- Un humain?

- C'est une créature qui vient de l'étoile bleue, elle est étrange mais fascinante.

- Mais il n'y a rien sur l'étoile bleue!

- Pas encore."

La lame s'enfonça à nouveau et, cette fois-ci, le corps de Chrisaor se liquéfia.

"- Mais, il vient de ...

- Il vient de le tuer.

- Tuer? Tu veux dire qu'il l'a brisé?

- En quelque sorte.

- Et tu restes là sans rien faire!

- Il n'y a rien que nous puissions faire.

- Il y a toujours quelque chose que l'on peut faire!"

Le trou noir s'éclaircit brutalement. C'était une lumière vive et dansante, affrontant vaillamment la pénombre du lieu. Siris pouvait presque sentir les vibrations émaner d'Entropie.

"- Il y a des choses contre lesquelles on ne peut rien. Il en est ainsi.

- Tu cherches une excuse!

- Nous sommes un fragile, nous ne pouvons pas confronter Myphos Quadria directement.

- Tu n'es qu'un lâche! Tu fuis le combat! Je suis sûr que tu te moques de ce qu'il se passe."

La lumière était intense, éblouissante. La scène qui se répétait autour des deux personnages s’estompait progressivement. Rien d'étonnant à ce qu'Entropie cherche l'opposition. C'était là sa façon de chercher la vérité. Mais ce dernier assaut avait blessé Siris, bien plus profondément qu'il ne s'y attendait.

"- Chrisaor était notre ami! Nous avons tout fait pour arrêter Myphos!

- Alors pourquoi meure-t-il encore?"

Une flamme s'éveilla. Sa teinte colora le trou noir d'un rouge vif. De quel droit se permettait-il ce commentaire? Il ne le comprenait pas, il ne le connaissait pas.

"- Tu vois que tu sais réveiller le feu en toi.

- Cesses de jouer avec nous!"

La flamme engloba la lumière d'Entropie. La silhouette s'effaça, lançant "Observe moi bien, je vais t'apprendre" avant de disparaître complètement.

La lame s'enfonça une dernière fois. L'ultime râle de Chrisaor résonna.
Siris senti la colère l'envahir, comme une bouffée de chaleur si intense qu'il cherchait à tout prix un moyen de l'évacuer. Siris s'imagina exhaler cette chaleur, se débarrasser de cette fureur bouillonnante. Le bras de Myphos explosa. Puis tout disparu.

Tout était noir, et en paix.
Cauannos chez les gaulois; Daemon Kaimetsu à las Noches; Cagliostro à Gotham City; Newtwo au club troll; Arrakis sur le Val; Silver dans nombre d'univers; Velaak dans quelques autres; François Néron pour la plupart des hommes. Qu'est-ce qu'un nom?
Newtwo(François)
 
Messages: 272
Enregistré le: 24 Jan 2016, 01:08

Re: Les chroniques et délires de Newtwo (much spoils ahead)

Messagepar Newtwo(François) » 20 Oct 2016, 17:31

Je viens de me faire une réflexion après avoir fait un tableau des Utrimas/Maitres Héritants par couple d'Éléments. J'ai noté les Acides parmi eux.

Dans les 4 écoles des 4 premiers éléments, les acides ont comme deuxième élément soit Lumière soit Ombre, et ce de manière équilibré :

Beliale (Feu) et Mycose (Terre) sont aussi d'Ombre
Refracto(Eau) et Cumulonimbus (Air) sont aussi de Lumière.

Notons qu'encore une fois on associe Feu et Terre d'un coté et Eau et Air de l'autre, comme les jokers au val. Mais notons aussi que la relation semble inversée par rapport à la version habituelle, vu que normalement Feu et Terre font Lumière et Eau et Air font Ombre, plutôt, dans nos analyses précédentes.

Enfin, voyons les 2 derniers : Melbius, Lumière-Terre, et Tenebre, Ombre-Eau. Terre et Eau? Mais cela ne fait aucun Sens, ils ne sont pas en relation, on dirait... Pourquoi ces éléments là, alors? (notons que je tiens de source presque sure que le mot "acide" utilisé dans la description de Noma, qui est Ombre-Air et qui donc s’opposerait parfaitement à Melbius, est une erreur stylistique et non porteuse d'un message caché... Mais je vous laisserais seul juge )

Quand soudain... vous en connaissez beaucoup, des personnages liés à l'Eau et à l'Ombre? Des personnages contre la connaissance absolue et fortement lié à la Vie? Genre... Soren Sollipsis, par exemple?
Et Melbius, Lumière et Terre... Qui donc, à part lui, est lié à la lumière et la Terre? Voyons... Peut-être un quadrilla de Cosmo soupçonné d'être en fait l'incarnation de la Création? Genre Atome?

Est-ce surprenant de retrouver en premier généraux de la lutte contre Sétentra des versions des runes qui se lient à l'inverse de ce que son Diable et son Dieu font, ainsi que les équivalents élémentaires de Soren et Atome, qui sont tout de même les têtes pensantes du complot qui dirige toute l'intrigue vers la défaite de Myphos?
Je ne sais pas. Et il y a peut-être plus à en tirer, qui sait?
Cauannos chez les gaulois; Daemon Kaimetsu à las Noches; Cagliostro à Gotham City; Newtwo au club troll; Arrakis sur le Val; Silver dans nombre d'univers; Velaak dans quelques autres; François Néron pour la plupart des hommes. Qu'est-ce qu'un nom?
Newtwo(François)
 
Messages: 272
Enregistré le: 24 Jan 2016, 01:08

Re: Les chroniques et délires de Newtwo (much spoils ahead)

Messagepar DevilMcam (Camille) » 21 Oct 2016, 09:53

si on poursuis ton raisonnement sur Tenebre/Soren

En l'appliquand à Beliale, Feu-Ombre, donc mort, opposé à la connaissance Absolue, Finlongfinger?
je me dit tien, je vais aller voir ce que wikipedia nous dit de "Belial", et je tombre sur sa :
Enfin, Bélial jouera un rôle important dans les manuscrits de Qumrân, le personnage étant présent dans la Règle de la Guerre, Hodayot et les sorts de Berakhot8. Ces textes décrivent le combat mythique de la fin des temps entre les puissances de la lumière et celles des ténèbres. Ces puissances sont représentées sur terre par le combat entre le maître de justice et le prêtre du mensonge[on parle de moi?], et dans les cieux par le combat entre les archanges Michel et Belial. Les derniers temps sont décrits comme ceux du pouvoir de Belial. Mais finalement, le bien remportera la victoire et Belial sera vaincu.

Sa fait longtemps que je ne crois plus aux coïncidences.

Pour les autres c'est un peut moins évident...
Mycose est un champignon qui s'attaque aux plus faibles, il y à peut-être quelque chose à en tirer mais je vois pas trop.
Cumulonimbus, est un peut plus intéressant, il s'agis d'un nuage fortement lié à la foudre et aux tornades.
Refracto, lui est intéressant, il fait fortement pense à "réfraction", déviation d'un rayon de lumière dans l'eau (enfin en gros, et sa nous suffit) on à ici un être fortement lié à la Vie et au Cosmo, qui change de direction. Il pourrai s'agir de Kranisten (qui fait une bonne incarnation de l'archange Michel du récit ci-dessus), possiblement Météore, et pourquoi pas Hydrogene
DevilMcam (Camille)
 
Messages: 80
Enregistré le: 07 Juin 2014, 20:59

Re: Les chroniques et délires de Newtwo (much spoils ahead)

Messagepar Newtwo(François) » 22 Oct 2016, 01:32

Je viens de découvrir cette chanson, "Mentira", de Manu Chao. https://www.youtube.com/watch?v=PCZuYK3Rjig

"Mentira la mentira, mentira la verdad"

Or, Classiss, chez moi, la toute première fois, il est apparu sur du Manu Chao.

Coincidence?
Cauannos chez les gaulois; Daemon Kaimetsu à las Noches; Cagliostro à Gotham City; Newtwo au club troll; Arrakis sur le Val; Silver dans nombre d'univers; Velaak dans quelques autres; François Néron pour la plupart des hommes. Qu'est-ce qu'un nom?
Newtwo(François)
 
Messages: 272
Enregistré le: 24 Jan 2016, 01:08

Re: Les chroniques et délires de Newtwo (much spoils ahead)

Messagepar Newtwo(François) » 24 Oct 2016, 15:53

Rapport de partie, Table numéro 3, Séance 1 :

Je lance l'audio.
Je me régale toujours autant à écouter ces voix, mais je suis surpris, cette fois mes joueurs écoutent attentivement et ont pas un air complètement ahuri à rien comprendre. La suite me montrera qu'ils ont attentivement écouté et s'intriguent déjà sur la nomination post-faits des runes, la séparation en premières et deuxièmes conséquences, ainsi que la différence entre la rune de Vie et Rennaissance/Rebirth.
Ils créent leur personnages.
Eliane et Laendra, des jumelles, Eliane est très reservée et Laendra très protectrice à son égard. Eliane est devenue infirmière et Laendra a aussi un peu étudié la médecine, mais surtout la mécanique (des idées sur la biomécanique qui m'incitent à faire apparaître la métalite, sans la nommer mais très visiblement, avec l'épreuve d'Ozymandias)
Laten, qui est devenu très ami avec Akina après avoir trouvé qu'il était très malin à la Nouvelle York. C'est un personnage assez équilibré, mais ayant une très forte curiosité à l'égard du passé. Cependant, il est en accord complet avec Soren et juge qu'il y a assurément des choses qu'il vaut mieux ne pas savoir. Je suis curieux de voir comment il va changer après que le destin de rattrape Akina. Il s'est naturellement imposé comme leader du groupe même si Laendra lui tiens souvent tête.
Enfin, Aaron (encore un, j'en ai un à ma deuxième table, déjà...). Un Bug qui commence avec une énorme rune de Mort et une rune de Néant très conséquente. Il masque son mal-être derrière un masque de bon-vivant indifférent aux problèmes des autres. Lui aussi a suivi des cours de médecine, mais essentiellement dans le but de savoir blesser.

Suite à tout l'audio, je commence à leur faire jouer un flashback de la nouvelle york, je m'inspire fortement de celui de la campagne que viens de commencer à publier Angeldust, et leur laisse décrire leur vies d'enfants et prendre le contrôle des scènes. Les bugs rencontrent Akina et dirigent avec lui un petit groupe d'enfants qui se cachent pour échapper aux soldats. Ils ne rencontrent pas de quadrilla mais en voient au loin, Maria viens les chercher après que Chrisaor ai empêché un régiment de soldats de les trouver.

Au vu du temps que cela prend, j'accélère la suite du flashback en leur contant la suite des événements par suite d'ellipses de plus en plus longues.

Arrive leur 22ième anniversaire. Je les laisse décrire comment ils s'organisent, ils jouent les scènes d'eux même. Je suis ravi.
Cette fois, j'ai décidé qu'Akina serrait dans leur équipe.
De ce fait, il est avec eux quand il ne reçoit pas son armure. Soren l'envoie voir Maria puis continue l'intronisation pour les autres.

Les armes des Bugs: (Je demande au joueurs quelles armes se matérialisent, les Simulacres les voient se matérialiser sans avoir leur mot à dire.)
Aaron dispose d'un arc de philonite (Et par Sens que j’approuve cette idée)
Laendra se voit dotée d'une hallebarde-marteau de guerre dénotant toute la subtilité dont elle est capable.
Tandis que les joueurs d'Eliane et Laten optent pour plus passe partout, un paire de revolvers et une paire d'épées courtes.

A la fin de l'intronisation, Soren les préviens que Gladius veut les voir ce soir à 20h, et les laisse dans l'Ombre-Monde pour aller voir Akina.

Les Bugs s’entraînent aux ombres-pouvoirs, et tentent de mettre leurs pouvoirs en opposition. L'expérience montre que seul l'un des deux a de l'effet. Ils ne parviennent pas à trouver ce qui décide quel ombre-pouvoir l'emporte. (J'ai simplement considéré que l'emportait celui qui avait la rune la plus grande. Cela devrait devenir évident après quelques expériences, ce qui a l'air de les amuser.)

Quand ils sortent de l'ombre-monde, ils recroisent Soren. Elle (ils savent que c'est une femme. Je considère que les Bugs sont au courant) leur explique qu'Akina est visiblement en pleine forme mais qu'apparemment la philonite ne réagi plus... ou pas... à lui.

La suite consistera en un repas de l'ensemble du groupe (dont Akina, qui est choqué et peu bavard, mais pas encore muet et fou) dans un bar "Chez Louis", ou un jazzman joue la chanson "None of us are free", puis en la séparation du groupe.
Laendra et Laten vont voir Soren pour l'interroger sur des points obscurs de la présentation de départ, mais ils découvriront que Soren n'a pas grand chose de plus à leur apprendre, si ce n'est les capacités de communications de la resplioide.
Eliane va voir Maria pour lui demander de suivre Akina et comment ils vont pouvoir faire. Maria lui explique à nouveau que Akina ne pourra physiquement pas les suivre, et devra donc quitter l'équipe, tout en rappelant que c'est un jeune homme admirable, et qu'il sera de toute façon un apport très utile à la résistance.
Akina va apparemment ranger des choses chez lui. En fait, Laten envoie Aaron le filer pour s'assurer qu'il ne fasse pas une bêtise.

Les joueurs se doutent de ce que je suis en train de préparer. Ils croient déjà pouvoir m'échapper. Illusions que cela. Akina ne s'enfuira pas avant la réunion. Il a en effet préparé ses affaires, mais rien de suspect compte tenu du fait qu'il va probablement déménager de la base militaire.
Il a pris un somnifère de courte durée pour dormir jusqu'à la réunion sans risquer d'être dérangé et pour arrêter de ressasser ce qui est peu à peu en train de le dévorer.

Ce silence inquiète ses camarades quand ils joignent Aaron. Laten fini par défoncer la porte de la chambre. Akina ne se réveille pas, mais Eliane confirme qu'il va bien et qu'il devrait visiblement pouvoir se réveiller pour la réunion. L'équipe passera un bon moment à rire tout en changeant la dite porte.

Je clos la séance, la fatigue me frappant enfin. (notons qu'il est 3h du matin, à ce moment là)
Tous les éléments sont en place pour leur faire l'épreuve du Poéte et qu'Akina s'enfuie pendant l’enquête. Les joueurs sont contents. Je suis content.

Tout ceci aura pris 10h, à compter d'une heure de technique avant de commencer proprement, d'une heure de pause diner, de deux pauses d'une demie heure, et d'un bilan final qui a dut durer une heure (surement plus). Je comprend toujours pas comment vous faites pour faire des séances de 4h ^^""

Prochaine séance dans 3 semaines.
Modifié en dernier par Newtwo(François) le 25 Oct 2016, 09:29, modifié 1 fois.
Cauannos chez les gaulois; Daemon Kaimetsu à las Noches; Cagliostro à Gotham City; Newtwo au club troll; Arrakis sur le Val; Silver dans nombre d'univers; Velaak dans quelques autres; François Néron pour la plupart des hommes. Qu'est-ce qu'un nom?
Newtwo(François)
 
Messages: 272
Enregistré le: 24 Jan 2016, 01:08

PrécédenteSuivante

Retourner vers Sens Hexalogie

cron