Le Val un jeu de stratégie ?

Unissez vos forces célestes contre le Soleil !

Re: Le Val un jeu de stratégie ?

Messagepar Milhaz (Pierre) » 26 Aoû 2013, 19:06

Salut tout le monde,

@Darky :
Je suis exactement dans ce cas aussi.. plus de 7 ans à faire le narrateur du coup..

Je compatis, cet ostracisme est intolérable... :p

J'ai du mal à comprendre pourquoi ça non plus, ça n'est pas du risque calculé, parce que, en prenant en compte tes cartes, les cartes sur le val et les cartes que tu estimes possédées par ton adversaire, tu peux estimer avoir un peu plus ou moins d'une chance sur 4 de piocher ta couleur non ?

Oui, mais c'est du hasard. Je n'aime pas le hasard^^

@Darky et FatOs :
De deux, poser un spectre au premier tour alors que l'on possède du coeur est, il me semble, envisageable stratégiquement.

Tout à fait. M'enfin, si on pose un spectre au premier tour, tant qu'à faire lui donner un coeur, même faible, que l'adversaire perdra un tour à envoyer à la Rivière.

@Romaric :
En revanche, il me semble - si je comprends bien - que ton spectre a été dévolu à l'attaque de la majesté adverse ? Si c'est le cas pourquoi ne pas s'être servi de son pouvoir (trèfle) pour piocher à la source ? Ainsi tu pouvais piocher deux cartes par tour, une à la source (avec le spectre), l'autre à la rivière (en fin de tour).

Oui, c'est ce que j'ai fait, je l'ai développé suite à la remarque de Christoph. Par tour, je repiochais mon coeur et je piochais une nouvelle carte à la Source.
Par contre, suite à tes explications, une nouvelle question se pose à moi : à quoi sert alors un enfant, s'il ne peut être posé qu'au premier tour ?
Dans ma tête, je voyais les choses ainsi : si je pose un Accompli et que je révèle son Coeur pour gagner de la majesté (j'avais un faible carreau et un faible pique, il me semble mais ça commence à dater =/, sinon j'aurais posé un Accompli), qu'à son tour l'adversaire me le transforme en Spectre (puisque je lui ai révélé mon Coeur, il va forcément jouer de quoi le défausser), autant poser un enfant qui sera plus solide et qui agitera sa punition de malus de majesté comme épée de Damoclès, puis un Spectre pour me protéger de l'Esprit. Mais j'imagine qu'on peut également poser un Enfant plus tard dans la partie, quand les gros piques sont tombés ?

Je pensais également à une autre chose, pour rebondir sur ton histoire de Fou fort. Poser un Fou fort est assez tendu à mon sens, et le coup nécessite d'être très bien calculé :
- si je pose un Fou avec un fort Pouvoir, c'est bien pour qu'il dure (au moins deux tours). Lors de sa pose, je révèle son Pouvoir à mon adversaire pour piocher (et expose ainsi son point "faible", dans le sens où je révèle sa valeur)
- si, comme je l'espère, mon adversaire se détourne du Pouvoir et choisit d'attaquer le Cœur, il faut que j'ai couplé un Cœur fort à son Pouvoir fort. À ce moment là, on peut espérer faire perdre un tour à son adversaire, s'il part du principe que j'ai posé un Pouvoir fort pour contrer les attaques de l'Esprit et que mon Cœur est faiblard.
- par contre s'il joue "bourrin", et qu'il me lance une forte attaque mentale malgré mon Pouvoir puissant, je perds mon cœur pour rien. Du coup, pour optimiser mon Fou et éviter qu'il ne passe pas le tour, il vaut mieux le placer lorsque j'ai en main les gros arcanes d'Esprit ou plus tard dans la partie lorsqu'ils ont été défaussés. Mais à ce moment là, le Fou est-il encore utile vraiment ? On peut toujours choisir de le coupler à un gros pique pour pouvoir envoyer des mandales, mais bon, l'intérêt du Fou devient alors médiocre, ça fait beaucoup de bonnes cartes, et autant faire un Chevalier avec un Esprit en carton mais qui tatanera, ou bien un Accompli.
Qu'en penses-tu ? Je vois bien le Fou fort en second ou troisième personnage, combiné à une Éducation pour lui coller un bon pique pour achever l'adversaire.

si ça ce n'est pas la preuve que le Val est un jeu équilibré ^^ Je ne sais pas ce que c'est !

Tout à fait. Objectivement, ça pourrait aussi vouloir dire que sur 10 parties, les chances de gagner sont strictement équiprobables et donc que la chance supplante la stratégie et lisse la courbe :p (je ne suis pas de mauvaise foi, je suis seulement scientifique !)
Mais au vu du paragraphe suivant, je comprends ce que tu as voulu dire : c'est que le jeu est bien équilibré puisqu'entre deux joueurs sensiblement de même niveau, les victoires alternées tiendraient plus à un petit avantage stratégique saisi et mieux exploité dans un jeu disputé.


Pas grand chose de plus. Augmenter la Majesté au début est une bonne chose, je pense. Sinon, okay pour la non-redistribution en cas de déficit de cœur. À ce sujet, j'ai joué des parties ce week-end (encore trois mains d'affilée sans cœur, c'est un truc de fou vraiment, je suis abonné aux Spectres. Achernar pourrait en dire, des choses...) mais du coup, gérables en posant un Spectre dès le départ, comme tu l'as dit. Ce qui m'a amené à une jolie stratégie de bluff dans la 4e partie, j'ai posé un Spectre dès le départ comme si j'étais en pénurie et mon adversaire a posé un Chevalier moyen en pensant m'en mettre plein la tronche le plus vite possible. Pose d'un Enfant au tour 3, comme si j'avais pioché un cœur et que j'essayais d'endiguer l'attaque vaille que vaille. Je ne révèle pas son Cœur, comme pour un bluff destiné à faire réfléchir l'adversaire s'il doit lancer un arcane de sa main ou pas. Il interprète ça comme un cœur pourri et tombe dans le piège : mon Enfant est un petit lion ! Il perd un tour, je reprends la main, je débine son Chevalier derrière, etc...
C'était risqué mais amusant à tenter.
Par contre, ça n'a été possible que parce que j'étais en déficit de coeur les parties précédentes. Je pense qu'un adversaire réfléchi sans préjugés n'aurait pas sacrifié la pose d'un Accompli pour un petit (+1) de Chevalier...

Bref, un côté bluff très intéressant à partir du moment où l'on commence à connaître le joueur en face, je pense ! :)
Milhaz (Pierre)
 
Messages: 115
Enregistré le: 14 Aoû 2013, 10:06
Localisation: IDF (92)

Re: Le Val un jeu de stratégie ?

Messagepar Romaric Briand » 28 Aoû 2013, 10:17

Pas grand chose de plus. Augmenter la Majesté au début est une bonne chose, je pense.


On a testé... ça n'apporte que de l'ennui... C'est sans intérêt. Pour une partie sur 10 où cela fera la différence, l'ennui mortel que provoque l'obtention de majesté en plus ne vaut pas le coup. Comme on craint moins les coups adverses, cela devient moins palpitant. Les coups raté ont moins d'importance... Ça paraissait une bonne idée pourtant ^^ mais ça ne fonctionne pas très bien. A mon sens, seul les Miroirs du Soleil doivent disposer de points de majesté supplémentaires.

Bon j'ai plein de choses à répondre à ton précédent message. Je ne vais pas tout dire.

Le fou fort c'est une théorie que j'explore en ce moment je ne dis pas que c'est bien ^^ Juste qu'on obtient des résultats intéressant notamment en le combinant avec une stratégie d'éducation. Un pique faible est toujours requis pour cette stratégie ! ^^ Pour l'instant je n'entre pas dans le débat, il y a ici matière à podcaster de longues heures sur le sujet.

Au sujet de l'enfant. Évidemment l'enfant ne sert pas qu'au premier tour. Il sert également à défendre en cours de partie ; devient très utile quand l'autre à beaucoup de majesté et peu de carte en main (pour gagner plus vite) ; se combine avec un spectre pour former la fameuse Deneb ^^

J'en viens à ta réflexion sur l'accompli. Non ! Il ne faut pas forcément poser un accompli au premier tour si on en a les moyens. ^^ Faire perdre un tour en arrachant un coeur moyen ou fort c'est pas génial. S'il est faible, pourquoi pas. ^^ S'il est fort, il vaut mieux mettre ce coeur dans un enfant, faire perdre des points de majesté en cas d'homicide et se donner du choix avec un spectre à ses côtés. Pour peu que ce spectre soit fort en carreau, tu pourras même combiner la stratégie d'Antarès à celle de Deneb. Je simplifie à gros traits. ^^

ça discute, ça discute ! On va finir par le faire ce podcast mensuel dédié au Val si ça continue ! ;)
Milhaz, prépare ton skype !
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
Sens - La Guerre des Immortels - Le Blog de la Cellule - Le Blog de Sens - Le Blog du Val - Le Val
Romaric Briand
 
Messages: 2688
Enregistré le: 07 Déc 2007, 18:36
Localisation: Saint Malo

Re: Le Val un jeu de stratégie ?

Messagepar Romaric Briand » 28 Aoû 2013, 10:19

Milhaz a dit :
Oui, mais c'est du hasard. Je n'aime pas le hasard^^


Là je voudrais juste trollé un peu et dire "biz biz la carotte !" :p
hein?! ;)
quiqu'avait raison hein ?! =D
Dequi qu'c'est t'y qu'il avait raison... ?
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
Sens - La Guerre des Immortels - Le Blog de la Cellule - Le Blog de Sens - Le Blog du Val - Le Val
Romaric Briand
 
Messages: 2688
Enregistré le: 07 Déc 2007, 18:36
Localisation: Saint Malo

Re: Le Val un jeu de stratégie ?

Messagepar Milhaz (Pierre) » 28 Aoû 2013, 10:22

Là je voudrais juste trollé un peu et dire "biz biz la carotte !" :p
hein?! ;)

Tiens, tu fais dans le gros troll velu, maintenant :p
Ben non, j'aime pas le hasard ! Ou alors si, mais il faut que ce soit carrément bordélique alors ! Du genre "Tempête sur l'échiquier" et que ça envoie du fun.
Milhaz (Pierre)
 
Messages: 115
Enregistré le: 14 Aoû 2013, 10:06
Localisation: IDF (92)

Re: Le Val un jeu de stratégie ?

Messagepar Milhaz (Pierre) » 29 Aoû 2013, 11:05

On a testé... ça n'apporte que de l'ennui... C'est sans intérêt. Pour une partie sur 10 où cela fera la différence, l'ennui mortel que provoque l'obtention de majesté en plus ne vaut pas le coup. Comme on craint moins les coups adverses, cela devient moins palpitant. Les coups raté ont moins d'importance...

Dommage. Quant aux "coups ratés", ils signent presque à chaque fois ton arrêt de mort, d'après ce que j'en ai vu pour le moment^^

Au sujet d'un podcast "Le Val dans tous ses états", je ne sais pas si tu l'envisages sérieusement ou non, mais ce pourrait être réellement intéressant. Tant sur des points de stratégie pure que sur le background ou l'esprit du Val ou des conseils aux débutants. Qu'en penses-tu ?
En tout cas, ça m'intéresserait beaucoup d'entendre les différentes visions du jeu de joueurs aguerris comme toi ou Cédric.
Milhaz (Pierre)
 
Messages: 115
Enregistré le: 14 Aoû 2013, 10:06
Localisation: IDF (92)

Re: Le Val un jeu de stratégie ?

Messagepar Darky (Benjamin) » 29 Aoû 2013, 13:46

Romaric Briand a écrit:ça discute, ça discute ! On va finir par le faire ce podcast mensuel dédié au Val si ça continue ! ;)

Oh oui ! J'en suis j'en suis j'en suis !

Milhaz, le fait que tu n'aimes pas le hasard et que tu considères que la pose d'un accomplis est systématiquement le bon choix me font penser que, toi aussi, tu as une bonne grosse aversion au risque non ?
http://estampillage.fr Estampillage Détournements de fond
http://darky-ben.fr/Xut/ Xut Alors ! Le Web-Comic de l'abscons, avec des manchots dedans
Darky (Benjamin)
 
Messages: 127
Enregistré le: 22 Avr 2012, 20:05
Localisation: Paris

Re: Le Val un jeu de stratégie ?

Messagepar Milhaz (Pierre) » 29 Aoû 2013, 13:59

[Mode escroc On]
Non, je ne vois pas du tout ce qui te fait dire ça :)
[Mode escroc Off]
Milhaz (Pierre)
 
Messages: 115
Enregistré le: 14 Aoû 2013, 10:06
Localisation: IDF (92)

Précédente

Retourner vers Le Val

cron