[Sens] Play to lose Vs gamiste (la guerre à la table)

La lutte contre Sens est à son commencement. Rejoignez la Résistance !

[Sens] Play to lose Vs gamiste (la guerre à la table)

Messagepar Antoine_l » 24 Juin 2020, 12:15

Salut les MJ,

je voulais vous poser une petite réflexion rapide sur les intentions des joueurs. J'ai une table qui commence à avoir de lourdes dissensions en internes entre joueurs. La raison est, à mon sens, culturelle. J'ai deux joueurs qui viennent de l'école gamiste qui sont là pour le boost et gagner le jeu, et j'ai deux joueurs qui viennent de l'école "play to lose" et qui peuvent faire des move exprès pour que leur personnage soit dans la merde et générer de l'histoire et de la dramaturgie.

Les joueurs gamistes ont tendance à s'en prendre aux joueurs play to lose, car ils trouvent leur réactions incohérentes. Je parle bien des joueurs entre eux et pas des personnages. Et s'engage parfois des débats de sourd où chacun campe sur ses positions :
- je suis souverain de mon personnage je fais ce que je veux, t'as pas à me dire ce que je dois faire ou m'interrompre quand je parle (play to lose)
- mais utilise tes points d'immersions sinon c'est débile, on va se faire ramasser par les quadrillas (gamistes)

Pour ma part je privilégie l'approche play to lose, ce qui frustre les gamistes qui ont l'impression que je joue "contre" eux (déjà qu'ils me voient comme une adversité, ça n'arrange rien).

Je ne sais pas trop comment réguler la crise, à part éventuellement virer les gamistes de la table, ce qui après me pose un problème humain vu que je joue avec des amis ?

Avez-vous des conseils ?
Antoine_l
 
Messages: 24
Enregistré le: 14 Mai 2019, 23:48

Re: [Sens] Play to lose Vs gamiste (la guerre à la table)

Messagepar Syds (Laurent) » 25 Juin 2020, 09:43

Salut,

J'ai eu un problème similaire avec ma première table de Renaissance.

Une partie était pro d&d 3.5 et l'autre pro Apocalypse World, du coup pas du tout le même délire. Je me suis donc retrouvé avec un conflit optimisateurs/narrativistes qui ne me convenait pas, surtout que sens n'est ni vraiment l'un, ni vraiment l'autre.

Au final j'ai proposé de diviser la table en deux, à savoir ceux qui veulent continuer et ceux qui veulent changer de jeu. Mon problème c'est l'univers plaisait à tout le monde et qu'aucun ne voulais arrêter sens, c'est jusqu'ils avaient des style trop différents.

J'ai donc divisé la table, mais en formant une équipe qui travaillait pour la base du pôle sud, et une autre pour Sydney. C'était sympa, surtout lorsque les deux tables se réunissaient pour les épreuves importantes comme celle de graveur, ou Aquacity. Pour le final, une équipe attaquait Berlin et l'autre Paris, et dans les 2 cas il y à eu un Quadrilla ^^

D'un point de vue plus pratique, je n'ai qu'une soirée de JDR par semaine, donc les règles étaient simple, sauf cas particulier où on se réunissait pour une session tous en groupe, c'était chacun son tour donc vous ne jouez qu'une semaine sur 2.

La seule règle c'était : ne vous interrompez pas pour critiquer le jeu d'un autre joueur sinon je double les points d'immersion négatifs, "je suis pas garde d'enfants".

Le plus drôle, c'était de voir la réaction des joueurs lorsqu'ils découvraient ce que l'autre groupe à fait de l'autre côté. Du coup, chacun s'est spécialisé, à tel point qu'à la nouvelle York une équipe se battait tandis que l'autre protégeait les survivants qui tentaient de fuir l'arrivée d'une force Omicron
Syds (Laurent)
 
Messages: 66
Enregistré le: 10 Fév 2016, 11:43

Re: [Sens] Play to lose Vs gamiste (la guerre à la table)

Messagepar Romaric Briand » 26 Juil 2020, 12:24

C'est incroyable ! Autrefois on desingnait les jeux pour éviter les conflits entre les ludistes, les narrativistes et les simulationnistes et voici que d'autres catégories de joueurs déboulent et viennent rendre obsolètes les mécaniques du jeu... C'est génial !

Je pense qu'il faut réussir le tour de force surhumain de montrer à ces joueurs et joueuses leurs présupposés sur le JDR et réussir l'impossible en leur montrant que leurs présupposés respectifs les empêchent tout simplement de jouer à Sens. Je pense qu'en identifiant le problème ainsi tu peux résoudre le problème.

Une analogie avec le cinéma peut être utile.

"Mais non ! ce n'est pas cela un film ! dans un film, le héro doit faire exploser des voitures ! Regarde c'est comme ça dans Fast n Furious"
"Non mais, c'est pas ça. Un vrai un héro dans un film, c'est un type qui veut séduire la dame de ses pensées... Regarde, c'est comme ça dans Cyrano de Bergerac"
Nous sommes d'accords que ces deux assertions sont également ridicules, puisque, en fait, un film ce n'est ni l'un ni l'autre. Un film peut même n'avoir aucun héro... comme Koyanisqatsi par exemple.

Bref, je pense qu'il faut montrer ce que tu sais déjà, à savoir : que ces joueurs réduisent le cinéma aux films qu'ils ont vus, ou plus exactement que ces joueurs réduisent le jeu de rôle aux jeux auxquels ils ont joués. Ils ont tort. Tu identifies bien le problème. Une fois que tu leur auras présenté le problème. S'ils continuent à ne pas vouloir jouer à Sens, en continuant leur partie de DD ou de Apocalypse Wolrd... Je pense qu'il ne faut pas insister. Demande leur de lire les livres s'ils veulent la suite de l'histoire, mais je pense qu'il est préférable d'abandonner la table, purement et simplement. En tous cas, c'est ce que je ferai. D'ailleurs je pense que c'est un belle conclusion à une table de Sens en réalité. ^^ Quiconque commence le jeu doit lui trouver une issue... à moins qu'il ne soit dans l'impasse. Ces joueurs resteront donc enfermés dans Sens pour l'éternité ! Mouahaha !
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
Sens - La Guerre des Immortels - Le Blog de la Cellule - Le Blog de Sens - Le Blog du Val - Le Val
Romaric Briand
 
Messages: 2749
Enregistré le: 07 Déc 2007, 18:36
Localisation: Saint Malo


Retourner vers Sens Hexalogie

cron